NOUVELLES

Les remplaçants chahutés

21/09/2012 12:11 EDT | Actualisé 21/11/2012 05:12 EST

La NFL et ses officiels en lock-out discutent toujours. C'est bon signe. Mais les plus récentes discussions n'ont pas permis d'en venir à une entente.

Selon une source proche du dossier, aucun progrès n'a été fait et aucune autre rencontre n'est pour l'instant prévue.

La NFL a imposé un lock-out à ses officiels (arbitres et juges de lignes) en juin et utilise des officiels de remplacement depuis le début de la saison.

Plusieurs joueurs, entraîneurs et spectateurs dénoncent la mauvaise qualité d'arbitrage. La NFL a informé les 32 équipes qu'elle ne tolérerait pas qu'on dénigre le travail des officiels actuellement en fonction.

Les négociations avec l'Association des officiels de la NFL (NFLRA) ont été rompues en de nombreuses occasions au cours de l'été, dont celles menées tout juste avant le début de la saison. C'est la première fois depuis 2001 que la NFL utilise des officiels de remplacement.

Le match entre les Falcons d'Atlanta et les Broncos de Denver, lundi, a démontré toute l'ampleur du mécontentement général alors que l'entraîneur-chef des Broncos, John Fox, et le coordonnateur à l'attaque, Jack Del Rio, ont eu des discussions musclées avec les arbitres.

Selon le site NFL.com, la ligue a contacté dès le lendemain les propriétaires, les directeurs généraux et les entraîneurs de ses 32 équipes afin de leur rappeler que le respect envers le sport passe par une meilleure conduite sur le terrain.

Le vice-président exécutif du circuit Goodell, Ray Anderson, a dénoncé des comportements « inacceptables » et a indiqué que des pénalités sur le terrain et des amendes pourraient être distribuées aux joueurs et entraîneurs dépassant les bornes.

La ligue et ses 120 officiels ne s'entendent pas sur les salaires, les fonds de pension et les méthodes d'opérations.

PLUS: