NOUVELLES

La CAQ dévoile son cabinet fantôme

21/09/2012 04:35 EDT | Actualisé 20/11/2012 05:12 EST

Le chef de la Coalition avenir Québec, François Legault, a dévoilé par communiqué vendredi les responsabilités parlementaires des députés formant le deuxième groupe d'opposition à l'Assemblée nationale du Québec.

Parmi les nominations remarquées, celle de Jacques Duchesneau en tant que responsable de la justice était particulièrement attendue. Ce ne sont toutefois pas tous les dossiers liés à la corruption qui se retrouvent entre les mains de l'ancien patron de l'Unité permanente anticollusion, puisque c'est Sylvie Roy, ancienne leader parlementaire adéquiste, qui sera responsable de la sécurité publique.

Étant donné que le Dr Gaétan Barrette, président de la Fédération des médecins spécialistes, n'est pas parvenu à se faire élire dans sa circonscription, c'est la Dre Hélène Daneault qui hérite du dossier de la santé. Mme Daneault est médecin généraliste et ex-mairesse de Rosemère.

L'ancien chef de l'Action démocratique du Québec Gérard Deltell sera quant à lui leader en Chambre et responsable des institutions démocratiques.

Cabinet fantôme de la CAQ :

  • François Legault : chef du parti, responsable de la région de Lanaudière.


  • Gérard Deltell : leader parlementaire, porte-parole en matière d'institutions démocratiques et responsable de la région de la Capitale-Nationale.


  • Daniel Ratthé : whip, président du caucus, porte-parole de la famille et responsable de la région de Laval et de la région des Laurentides.


  • Jacques Duchesneau : justice, immigration et communautés culturelles, relations internationales, francophonie et responsable de la région de l'Outaouais.


  • Christian Dubé : travail, finances, Conseil du trésor, responsable de la région du Bas-Saint-Laurent.


  • Nathalie Roy: éducation, culture et communications, Charte de la langue française, responsable de la région de la Montérégie.


  • Hélène Daneault : santé et des services sociaux.


  • François Bonnardel : ressources naturelles, responsable de la région de l'Abitibi-Témiscamingue, de la Côte-Nord, du Nord du Québec, du Saguenay-Lac-Saint-Jean et de la région de l'Estrie.


  • Stéphane Le Bouyonnec : économie et commerce extérieur, enseignement supérieur, recherche, science et technologie, responsable de la région de Montréal.


  • Sylvie Roy : sécurité publique, aînés et jeunesse, responsable de la région de la Mauricie.


  • Éric Caire : transports, affaires intergouvernementales canadiennes.


  • Donald Martel : agriculture, pêcheries et alimentation, responsable de la région de Centre-du-Québec


  • Jacques Marcotte : environnement, développement durable, faune et parcs.


  • André Spénard : affaires municipales.
  • Michelyne Saint-Laurent : affaires autochtones, condition féminine.


  • Marc Picard : administration gouvernementale, revenu, responsable de la région de la Chaudière-Appalaches.


  • Denise Trudel : tourisme, loisir et sport.


  • Sylvain Lévesque : emploi et solidarité sociale, responsable de la région de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine.


  • Sébastien Schneeberger : régions et occupation du territoire.

« Le 4 septembre dernier, les Québécois ont élu un gouvernement minoritaire et ont placé Pauline Marois sous haute surveillance. Au cours des prochains mois, ils pourront compter sur les députés de la Coalition avenir Québec, qui s'assureront quotidiennement que ce gouvernement agira dans l'intérêt de tous les Québécois. Il y a beaucoup d'expérience au sein de notre équipe de députés et je suis très fier de présenter aujourd'hui un cabinet fantôme qui regroupe autant de talents », a déclaré le chef du deuxième groupe d'opposition.

PLUS: