(Relaxnews) - L'abus de romantisme télévisuel, un péché mignon assez répandu, peut entraîner des problèmes de couples dans la vraie vie. L'effet Feux de l'amour?

Une nouvelle étude d'Albion College (Michigan, Etats-Unis) parvient à la conclusion suivante: plus on croit aux représentations télévisées de la vie de couple (et pas seulement les versions niaises, n'importe quelle série avec des couples est concernée), moins on s'investit dans sa propre vie de couple.

«Mon espoir, c'est que les personnes qui liront cet article réfléchiront à leur propre relation de couple et aux relations des couples autour d'elles", explique l'auteur principal de l'étude, le psychologue Jeremy Osborn. Ne placez-vous pas la barre trop haut en ce qui concerne vos attentes envers votre partenaire, et d'où viennent ces attentes?»

Dans le cadre de l'étude, les chercheurs ont interrogé 390 couples mariés sur leur degré de satisfaction dans leur vie de couple, leur investissement, leurs habitudes télévisuelles et leur envie de croire ce qu'ils voient à la télévision.

Les sujets qui croyaient davantage aux histoires romantiques à la télé et ceux qui passaient davantage de temps à regarder des histoires d'amour sur le poste s'investissaient dans leurs couples et étaient davantage séduits par les alternatives, par exemple redevenir célibataire. Ils pensaient également que la vie de couple dans le monde réel empiétait davantage sur leurs libertés personnelles et leur temps libre, et remarquaient plus volontiers les défauts de leurs partenaires.

«Nous vivons dans une société qui s'immerge en permanence dans les images de la télé et d'internet, mais la plupart des gens n'ont aucune idée de l'impact qu'elles ont sur eux», résume Jeremy Osborn.

L'étude a été publiée sur le site de la revue Mass Communication and Society.

Loading Slideshow...
  • Les bénéfices du sexe sur la santé

    Hormis le fait d'être le <em>fun</em> et d'apporter du plaisir, le sexe offre aussi de nombreux bénéfices sur la santé. Découvrez les avantages d'avoir des rapports sexuels de façon régulière...

  • Le sexe... éloigne la maladie

    Selon <a href="http://www.wilkes.edu/pages/1.asp" target="_hplink">l'université de Wilkes</a>, faire l'amour deux fois par semaine libère un anticorps appelé immunoglobuline A or IgA, qui aide à protéger contre le corps contre les infections et les maladies. D'autres recherches suggèrent également que de fréquentes éjaculations (au moins cinq fois par semaine) chez l'homme réduisent le risque de développer, plus tard, un cancer de la prostate. Lisez le <a href="http://www.bjui.org/default.aspx" target="_hplink">British Journal of Urology International</a> à ce sujet (en anglais).

  • Le sexe... fait brûler des calories

    Cela ne prend pas un expert pour deviner que de faire l'amour de façon énergique revient à faire de l'exercice. Ainsi, une session de trente minutes d'actions sous (ou sur) les draps brûle environ 85 calories. Si vous faites le calcul, après des sessions comptabilisant un total de 42 heures, vous pourriez brûler 3,570 calories, ce qui équivaut à une livre. En ayant un rapport sexuel trois fois par semaine pendant un an, vous pourriez brûler l'equivalent de <strong>cinq livres</strong> par année. Oubliée, la diète!

  • Le sexe... soulage la douleur

    Pendant le rapport sexuel, une hormone appelée oxytocine est libérée lors de l'orgasme; elle accroît le niveau d'endorphines qui agissent comme un antidouleur naturel. Et le corps peut se relâcher. De nombreuses personnes constatent ainsi que leurs maux et douleurs (maux de tête, crampes, etc.) disparaissent ou s'améliorent après un rapport sexuel.

  • Le sexe... aide à combattre la dépression

    Les femmes qui ont des orgasmes régulièrement sont généralement plus relaxes, moins déprimées, et physiquement et émotionnellement plus satisfaites. Le sexe aide aussi à mieux s'endormir et relâche la tension nerveuse en produisant, dans le cerveau, de la sérotonine - qui contrôle l'humeur et que l'on trouve également dans les antidépresseurs.

  • Le sexe... vous garde jeune

    Faire l'amour régulièrement libère donc une pléthore d'hormones dans le corps, appelées «Les hormones du bonheur». Et elles contiennent de la testostérone. Avec l'âge, le niveau de testostérone diminue. Ainsi, de nombreux rapports sexuels assurent un bon niveau de testostérone dans le corps. Cette hormone joue un rôle important: elle garde les os et les muscles en santé, sans oublier l'aspect jeune de la peau. Chez les femmes, les rapports sexuels réguliers favorisent la bonne santé du plancher pelvien et réduit ainsi les risques d'incontinence lié à l'âge.