Huffpost Canada Quebec qc

Un photographe fait la découverte de cercles mystérieux dessinés par des poissons au fond de la mer

Publication: Mis à jour:
MER
Un cercle dessiné par un poisson dans la mer du sud au sud Japon | Yoji Ookata NHK

La découverte faite par le photographe japonais Yoji Ookata est stupéfiante. Passionné par la vie aquatique, cet homme a passé les cinquante dernières années à explorer les mystères que renferment les eaux profondes. Récemment, il a pu observer un phénomène qu'il n'avait jamais vu auparavant: des cercles de sable aux formes onduleuses dessinés de façon très précise.

Selon la National Oceanic and Atmospheric Administration (NOAA), agence américaine responsable de l'étude de l'océan et de l'atmosphère, 95% du "territoire" marin n'ont pas été explorés par les humains, laissant ainsi une part de mystère importante. Une réalité que le photographe Yoji Ookata connaît mieux que personne. Alors que ce dernier a passé sa vie à observer la vie sous-marine, ce n'est que récemment qu'il a mis le doigt sur une découverte invraisemblable.

Dans le sud du Japon, dans la mer de la Chine orientale qui borde l'île de Amani Oshima, à 80 mètres sous l'eau, Yoji Ookata a observé des cercles aux formes géométriques faits de sable. Afin de percer le mystère de ce qu'il a lui même baptisé, "les cercles mystérieux", il y retourne avec des collègues et une équipe de télévision.

L'équipe a ainsi découvert qui se cachait derrière ces cercles aux formes onduleuses. Il s'agit d'un poisson, particulièrement petit, qui nage sans relâche matin et soir afin de créer ces vastes sculptures et ce, à l'aide d'une seule de ses nageoires. Mais le poisson n'agit pas ainsi sans raison.

Après de longues observations, le photographe a compris que ces cercles, uniquement bâtis par les mâles, servaient à attirer les femelles en leur centre. Selon ses analyses, les poissons de sexe féminins sont attirés par les "collines" que forment le sable, qu'elles montent et traversent. C'est une fois au milieu de la structure, que les poissons copulent pouvant ainsi garder leurs bébés à l'abri des courants. Les scientifiques ont également appris que plus les bosses de sable étaient élevées, plus les poissons avaient des chances de pouvoir donner naissance.

Après cette découverte, on peut se demander ce que les eaux profondes gardent encore comme mystères. Plus que 95% du territoires océanique à parcourir.