BIEN-ÊTRE

Roman Polanski emmène Emmanuelle Seigner et Louis Garrel vers le masochisme

20/09/2012 11:08 EDT | Actualisé 20/11/2012 05:12 EST

Le réalisateur adaptera une pièCe librement inspiré de La Vénus à la fourrure de Leopold von Sacher-Masoch.

En attendant sa vision de l'Affaire Dreyfus, le metteur en scène franco-polonais a annoncé la mise en route d'un nouveau projet, inspiré de la pièce La Vénus à la fourrure de David Ives, transposition contemporaine et libre du livre sulfureux de Leopold von Sacher-Masoch publié au XIXe siècle.

Emmanuelle Seigner, compagne du réalisateur, fera face à Louis Garrel dans ce long métrage en langue française, décrit comme "une brillante comédie", par M. Polanski. Le tournage se déroulera à Paris, à partir de novembre prochain.

A venir "D."

Agé de 78 ans, Roman Polanski s'attèlera ensuite à D., consacré à l'affaire Dreyfus. Le scandale politico-judiciaire, entre espionnage et antisémitisme, avait divisé la France à la fin du XIXe siècle. L'affaire a connu divers soubresauts, dont le fameux J'Accuse... d'Emile Zola, allant jusqu'à ébranler la IIIe République, avant la reconnaissance de l'innocence de Dreyfus en 1906.