NOUVELLES

Respecter l'intégrité du jeu, dit René Fasel

20/09/2012 09:28 EDT | Actualisé 20/11/2012 05:12 EST

En cette période d'exode massif des joueurs de la Ligue Nationale vers les pays d'accueil, le président de la Fédération internationale rappelle l'importance de conserver l'intégrité du sport.

René Fasel a réagi jeudi au déclenchement du lock-out dans la LNH, et émet des réserves. Il est content de voir des joueurs retourner dans leur pays d'origine, comme Alex Ovechkin avec le club du Dynamo de Moscou et Mark Streit avec le SC Berne.

M. Fasel comprend la publicité que cela donnera à certaines équipes européennes ou russes, mais il sait que ces joueurs repartiront en Amérique du Nord dès le lock-out terminé.

« On peut se poser la question si c'est juste pour les autres (joueurs et équipes) et pour le fonctionnement du système », explique-t-il à l'agence Associated Press.

Le président de la IIHF rappelle l'importance de préserver « l'intégrité du jeu, car c'est important pour nous. Le hockey, ce n'est pas juste une question de sous (business). »

La Suisse attendait ses compatriotes

Yannick Weber est arrivé en Suisse, à Cointrin, où la presse l'attendait à sa descente d'avion. Il n'est pas passé inaperçu avec son gros sac du Canadien de Montréal.

Le défenseur des Canadiens de Montréal a fait la connaissance de ses coéquipiers, de l'entraîneur Chris McSorley et du président de l'équipe, le Montréalais Hugh Quennec.

Le Bernois portera le chandail grenat No 68, et pourrait commencer ce samedi contre les Tigres de Langnau.

Mark Streit a été accueuilli à Berne, lui qui a grandi à quelques kilomètres de la patinoire, y a fait ses premières armes dans les classes juniors. Depuis vingt ans, son père a son abonnement de saison au SC Berne.

Streit a rencontré les médias suisses, jeudi, à son arrivée.

« Ma famille, mes amis sont ici, explique-t-il, ému d'être de retour à la maison. Et ce club m'a toujours fait rêver. Bien sûr que j'aurais pu préférer le champion de Suisse, mais j'avais vraiment besoin d'être proche des miens. »

Ses débuts sont fixés à mardi 25 septembre face aux Lakers de Rapperswil. Il portera le numéro 4.

« Je n'ai pas le moindre match d'entraînement dans les jambes. Notre camp d'avant-saison aurait dû s'ouvrir lundi, mais avec le lock-out, tout a été annulé », rappelle-t-il aux médias locaux.

PLUS: