BIEN-ÊTRE

Las Vegas Sands va ériger un nouveau casino et une tour Eiffel à Macao

20/09/2012 08:00 EDT | Actualisé 20/11/2012 05:12 EST

Le président du groupe Las Vegas Sands, Sheldon Adelson, a dévoilé jeudi à Macao un projet de nouveau casino flanqué d'une tour Eiffel dans l'ancienne colonie portugaise, devenue la capitale mondiale des jeux d'argent, pour 3 milliards de dollars US (2,3 milliards d'euros).

"The Parisian" offrira des milliers de tables et de chambres d'hôtel supplémentaires au moment où le ralentissement de l'économie chinoise pèse sur les revenus du jeu.

Les casinos de Macao ont enregistré en 2011 un chiffre d'affaires record, de 267,87 milliards de patacas (25,8 milliards d'euros), soit une hausse de 42% par rapport à 2010, mais nettement freinée comparée aux années précédentes.

"Nous ne nous développerions pas si nous pensions qu'il n'y a pas d'avenir ici", a cependant assuré Sheldon Adelson lors de l'inauguration d'un hôtel Sheraton sur le site de son complexe Sands Cotai Central, en cours de construction pour un investissement total de 4,4 milliards USD.

Sands China exploite déjà trois casinos à Macao.

Le patron de Sands n'a pas fourni de calendrier pour la construction du "Parisian" mais a estimé son coût entre 2,5 et 3 milliards de dollars. Il sera riche de 3.000 chambres d'hôtel, avec une réplique à l'échelle 1/2 de la tour Eiffel.

Sands a annoncé début septembre avoir choisi Madrid pour l'implantation d'un gigantesque complexe de casinos inspiré de Las Vegas, comprenant 12 hôtels, neuf théâtres, trois terrains de golf, des salles de congrès et la création de jusqu'à 250.000 emplois.

Les casinos de Macao, territoire portugais rendu à la Chine en 1999 moyennant une large autonomie, réalisent un chiffre d'affaires quatre à cinq fois supérieur à ceux de Las Vegas, grâce à l'afflux des parieurs chinois. Macao est le seul endroit en Chine à autoriser les jeux d'argent.