Huffpost Canada Quebec qc

La fête des Jeux olympiques se poursuit pour les athlètes canadiens (PHOTOS)

Publication: Mis à jour:
Mark Oldershaw (en haut à gauche), Roseline Filion, Émilie Heymans et Martine Dugrenier (en bas au centre) au Parlement mercredi.  (PC/Sean Kilpatrick)
Mark Oldershaw (en haut à gauche), Roseline Filion, Émilie Heymans et Martine Dugrenier (en bas au centre) au Parlement mercredi. (PC/Sean Kilpatrick)

Après les Jeux olympiques de Vancouver, Adam van Koeverden ressentait une certaine jalousie à l'égard de ses paires des sports d'hiver.

Rien à voir avec les 35 médailles décrochées par les représentants de l'unifolié ou avec toutes les festivités qui avaient entouré l'événement, mais plutôt avec une certaine célébration au centre-ville de Montréal en avril 2010.

« Après les Jeux de Vancouver, j'enviais les athlètes qui prenaient part au défilé. J'espérais qu'il y ait quelque chose de similaire après Londres. Il y en a un et je suis très content. J'espère que les gens interrompront leurs activités pour profiter des activités olympiques pendant quelques heures », a déclaré van Koeverden, dans le train qui amenait plusieurs athlètes d'Ottawa à Toronto mercredi soir.

L'Ontarien, médaillé d'argent au K-1 1000 m, a été exaucé. L'idée de Montréal a fait des petits et le Comité olympique canadien (COC) semble en voie de créer une belle tradition.

En compagnie d'une bonne centaine de ses paires, van Koeverden a été accueilli mercredi à la Chambre des communes où il a reçu la médaille du Jubilé de la reine Elizabeth II.

Les célébrations culmineront vendredi après-midi, avec un défilé dans les rues du centre-ville de Toronto, suivie d'une fête au Centre Air Canada.

Les avantages de la grève étudiante...

Émilie Heymans et Élise Marcotte n'auraient pas manqué le rendez-vous pour tout l'or du monde. D'ailleurs, Marcotte y trouvait un autre avantage, en plus des vacances prolongées, à commencer sa session universitaire seulement le 1er octobre (en raison de la grève étudiante au printemps), surtout que plusieurs de ses coéquipières de la nage synchronisée brillaient par leur absence.

« Je pense que c'est une bonne idée de pouvoir partager notre expérience olympique. On a vécu le buzz olympique à Londres, mais de pouvoir le prolonger un petit peu plus longtemps et de pouvoir le partager avec les gens d'ici, c'est le fun, a dit l'étudiante en administration. C'est plaisant aussi de se rassembler de nouveau avec toute l'équipe canadienne. »

D'ailleurs, c'est ce dernier aspect qui a séduit Heymans. Avec une épreuve au début des Jeux où elle a raflé le bronze au 3 m synchro avec Jennifer Abel, et une autre à la fin, la plongeuse de Saint-Lambert n'a pas vraiment eu l'occasion de fraterniser avec ses paires.

« Ici, on est sur un terrain neutre. Aux Jeux, les gens sont stressés et ne sont pas tous d'humeur égale. Certains sont contents de leur performance et d'autres sont démoralisés. Là, c'est le fun parce qu'on est tous en congé. On n'a pas à planifier de petits entraînements entre les activités.

« C'est le fun aussi parce que les paralympiens sont là et on n'a jamais l'occasion de les voir en compétition. Il y a plein d'amis qui sont là et c'est une belle façon de fermer les Jeux », a indiqué la seule plongeuse et seule Canadienne à avoir gagner des médailles dans quatre Jeux de suite.

Parce que la fin des Jeux peut s'avérer brutale pour bien des athlètes comme Heymans et Marcotte. Oubliez les fêtes jusqu'aux petites heures du matin dans les pubs londoniens. Après la cérémonie de clôture, les deux filles sont rentrées sagement au village parce que tôt le lundi matin, l'aéroport les attendait.

« À midi, le village était pratiquement désert, affirme le chef de mission canadien Mark Tewksbury. Les athlètes n'ont pas eu la chance de se dire au revoir et de se rappeler les bons ou mauvais souvenirs. De se retrouver, sans pression, pour célébrer les Jeux, c'est fantastique. Et c'est aussi une bonne occasion pour les jeunes qui poursuivront jusqu'à Rio de consolider l'esprit d'équipe. »

Il ne faudrait donc pas se surprendre si la fête se prolonge vendredi soir dans la Ville Reine!

À lire aussi sur le HuffPost Québec

Close
Cérémonie de clôture des Jeux olympiques de Londres 2012
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction