NOUVELLES

Bas-Saint-Laurent : Pentagone, c'est la fin!

20/09/2012 09:25 EDT | Actualisé 20/11/2012 05:12 EST

L'entreprise Nero Bianco a procédé cette semaine au démantèlement définitif de l'ensemble de l'administration de l'ex-Groupe Pentagone.

Les 25 employés de l'ancien siège social de Rimouski ont quitté leur poste, mardi dernier. Les employés ont refusé de parler publiquement leur départ à la demande du nouveau propriétaire. Deux ex-employés ont toutefois indiqué que l'administration du groupe serait dorénavant concentrée à Québec.

Ces départs surprennent puisqu'en juillet dernier, le vice-président aux opérations pour Nero-Bianco, Éric Chatila, affirmait qu'il conservait un point de service administratif à Rimouski. Il prévoyait alors qu'une vingtaine d'employés demeureraient en poste. M. Chatila a refusé, mardi, d'accorder une entrevue à Radio-Canada.

Nero Bianco a investi 5,3 millions de dollars pour racheter le groupe Pentagone en sérieuses difficultés financières. Nero Bianco s'engageait alors à maintenir 38 des 67 boutiques que comptait l'entreprise rimouskoise.

Jusqu'à maintenant, plus de la moitié des 460 employés que comptait le groupe Pentagone auraient perdu leur emploi. Capital régional coopératif Desjardins qui avait acheté l'entreprise en 2008 a perdu 7 millions dans l'aventure.

PLUS: