La science encourage l'accouchement à la maison

Publication: Mis à jour:

Selon scienceblog.com, il s’agit de la conclusion de chercheurs de l’Université de Copenhague et de la Research Unit for General Practice. Le statisticien Ole Olsen et la spécialiste de l’obstétrique Jette Aaroe Clausen sont catégoriques. Tous les pays devraient prendre en considération l’instauration d’un service de naissance à domicile.

L’étude mentionne que trop de pays croient à tort que l’endroit le plus sécuritaire pour l’accouchement est l’hôpital. Cependant, ce que révèle l’étude, c’est que les femmes qui ont une grossesse normale, et donc à faible risque de complications lors de l’accouchement, devraient demeurer à la maison.

Dans les faits, une femme qui donne naissance à son domicile n’aura pas de soins jugés non nécessaires comme le moniteur cardiaque pour l’enfant et l’épidurale. D’autre part, le stress étant moins présent, les complications sont grandement diminuées, par exemple, relativement à la césarienne.

Bien entendu, la future maman sera accompagnée d’une sage-femme qui, pour sa part, sera en contact avec les services hospitaliers en cas de nécessité de transfert d’urgence. Pour l’instant cependant, ce service représente une grosse lacune dans la majorité des hôpitaux.

Olsen espère que les pays s’y mettront bientôt : « Dans plusieurs régions danoises, le service d’accouchement à la maison est très bien organisé depuis de nombreuses années. Ce n’est malheureusement pas le cas dans le reste du monde ».

Crédit photo : freedigitalphotos.net