NOUVELLES

162 emplois disponibles pour les travailleurs d'Olymel de Princeville

19/09/2012 12:50 EDT | Actualisé 19/11/2012 05:12 EST

La direction d'Olymel assure que ses employés mis à pied à Princeville auront la priorité d'embauche dans ses autres usines.

Mardi, la compagnie a annoncé qu'elle ne reconstruira pas son usine de Princeville, qui avait été incendiée en mai dernier.

Les 180 employés ont la possibilité d'être transférés dans d'autres usines, entre autres celles qui produisent du bacon à Drummondville et à Cornwall.

« Sur les 180 employés, une vingtaine d'entre eux se sont trouvés un emploi ailleurs. Dans nos neuf autres établissements du Québec, il y a 162 emplois disponibles. C'est à leur disposition, ils ont la priorité d'embauche », assure le porte-parole d'Olymel, Richard Vigneault.

À l'heure actuelle, 91 employés profitent d'un programme de transfert temporaire vers d'autres usines du groupe Olymel.

Plusieurs employés ont affirmé être déçus que l'usine ne soit pas reconstruite. « Ce n'est pas une très bonne nouvelle. J'habitais à côté de l'usine et je pouvais marcher pour aller travailler. Maintenant, je serai loin de l'usine de Drummondville », a déploré l'un d'eux.

« Ce qui est important, c'est qu'on gardera le même taux horaire et on ne perdra pas nos semaines de vacances », a expliqué un autre.

PLUS: