NOUVELLES

« Nous n'avons fait que notre travail », plaide le rédacteur en chef de Charlie Hebdo

19/09/2012 02:36 EDT | Actualisé 18/11/2012 05:12 EST

Accusé par certains de jeter de l'huile sur le feu et de provoquer volontairement la colère des musulmans, le rédacteur en chef du magazine satirique Charlie Hebdo défend le travail de son journal et revendique le droit à la liberté d'expression.

La publication de caricatures du prophète Mahomet par l'hebdomadaire français mercredi est très mal reçue dans le monde musulman, qui émerge à peine d'une semaine de manifestations sanglantes contre le film islamophobe L'innocence des musulmans.

Dans une entrevue accordée à la télévision de Radio-Canada, le rédacteur en chef de Charlie Hebdo, Gérard Biard, s'est d'abord dit étonné du tollé qu'a provoqué la publication de ces dessins.

« Ce que ça a déclenché nous a un peu surpris. Nous ne pensions pas, avec cette une qui est quand même assez anodine, déclencher la Troisième Guerre mondiale », a déclaré d'entrée de jeu le rédacteur en chef au journaliste Philippe Schnobb.

En ce qui a trait à la pertinence de publier de telles caricatures dans une période aussi tendue entre l'Occident et le monde musulman, M. Biard a affirmé ne faire que son travail, soit de commenter l'actualité.

« On a fait tout simplement notre métier qui est de commenter l'actualité. Or, il se trouve que l'actualité, la semaine dernière, était complètement monopolisée par cette affaire de film imbécile [L'innocence des musulmans] », s'est défendu Gérard Biard.

Le rédacteur en chef de Charlie Hebdo s'est aussi défendu de jouer le jeu des dirigeants islamistes qui instrumentalisent à des fins politiques les tensions et les divergences de vues entre les musulmans et ceux qui partagent d'autres convictions.

« Ce n'est pas nous qui disons aux musulmans du monde entier : "Vous ne vous identifiez qu'à travers votre religion, vous n'existez qu'à travers votre religion, vous n'êtes pas des citoyens, vous n'êtes pas des individus, vous êtes des croyants", ce qui est une imposture, une monstruosité. Ce n'est pas nous qui disons cela, ce sont des dignitaires religieux qui sont dans une stratégie de conquête politique », a réagi Gérard Biard.

Vous pouvez visionner l'entrevue intégrale accordée par Gérard Biard au journaliste Philippe Schnobb en cliquant sur le lien vidéo ci-bas ou encore sur la photo en tête de cet article.

PLUS: