NOUVELLES

L'industrie porcine est en difficulté en Saskatchewan

18/09/2012 07:33 EDT | Actualisé 18/11/2012 05:12 EST

La crise qui menace l'industrie porcine au Canada pourrait coûter des millions de dollars à l'économie de la Saskatchewan.

La Conseil de développement du porc de la province (SaskPork) prévient que la centaine de producteurs travaillant dans le secteur pourraient perdre jusqu'à 40 $ par bête au cours des prochains mois.

Les usines de transformation, les abattoirs, les sociétés de transport et même les supermarchés subiraient directement les conséquences de ce revirement économique, souligne le porte-parole de SaskPork, Neil Ketilson.

La crise, explique-t-il, tire son origine du prix élevé des aliments destinés aux porcs et de la faiblesse des prix de la viande sur le marché, ce qui a par ailleurs poussé l'entreprise Big Sky Farms de Humbolt à se placer récemment sous la protection de la Loi sur les arrangements avec les créanciers.

L'éleveur le plus important de la province n'arrive pas à régler une dette de 68 millions de dollars.

Ottawa réfléchit

La situation est si préoccupante qu'un groupe du Manitoba réclame 130 millions de dollars en garanties de prêts pour réduire le nombre de faillites de producteurs de porcs.

Le ministre de l'Agriculture de la Saskatchewan, Lyle Stewart, précise qu'un groupe de travail créé par le gouvernement fédéral doit se pencher sur le dossier dans les semaines à venir et réfléchir à une aide financière.

PLUS: