NOUVELLES

Burke répond à Allaire

18/09/2012 04:49 EDT | Actualisé 17/11/2012 05:12 EST

François Allaire a lancé quelques flèches aux Maple Leafs de Toronto, lundi, et Brian Burke a mis les points sur les « i » et les barres sur les « t ».

Burke a indiqué au site Internet des Leafs que les méthodes d'Allaire étaient dépassées, ce qui a précipité la fin de la relation entre l'équipe et le consultant des gardiens.

« Est-ce qu'on a interféré avec son travail? Oui, a reconnu Burke, en réponse aux propos qu'Allaire a tenus lundi, lorsque la nouvelle de sa démission a filtré dans les médias. Mais c'était fait à contrecoeur, et pour changer des éléments de notre jeu devant le filet qui étaient inadéquats. »

À en croire Burke, Allaire a simplement démissionné avant d'être congédié, une décision qui semblait inévitable. Les changements aux règlements dans la Ligue nationale font en sorte que le style papillon, enseigné par Allaire depuis des décennies, n'est peut-être plus la technique la plus appropriée.

« La position a changé depuis trois ou cinq ans, a dit le directeur général des Leafs. On ne voit plus de gardiens qui restent debout non plus. Il y a du progrès partout. »

Burke a ajouté qu'il se garde généralement de critiquer des membres de son organisation, qu'ils soient encore à son emploi ou non. Mais les propos d'Allaire l'ont forcé à sortir de son silence.

Le successeur d'Allaire devrait être nommé « dans les prochains jours », selon le volubile DG. Selon TSN, il s'agira de Rick St. Croix, un ancien gardien des Flyers et des Maple Leafs.

PLUS: