LONGUEUIL, Qc - Bianca Rojas-Latraverse, l'ex-amie de coeur du champion mondial de poker Jonathan Duhamel, plaidera coupable lorsqu'elle reviendra devant le tribunal vendredi prochain, mais on ne sait pas encore à quelles accusations.

La jeune femme, qui est emprisonnée depuis neuf mois, n'avait pu se présenter à son procès vendredi dernier en raison d'un accident dont la nature n'a pas été précisée.

Son avocate, Me Sarah Desabrais, a annoncé au Palais de justice de Longueuil, lundi, que sa cliente avait décidé d'enregistrer ce plaidoyer pour être en paix avec sa conscience.

La procureure de la Couronne, Me Nancy Delorme, n'avait pas été informée de cette décision au préalable, de sorte que les parties devront discuter de la suite des événements afin de déterminer s'il s'agira d'accusations réduites et si on pourra s'entendre sur la peine à recommander.

Jonathan Duhamel avait été victime d'un cambriolage à son domicile de Boucherville, sur la rive-sud de Montréal, le 21 décembre 2011, événement au cours duquel il avait été séquestré et violenté.

Bien qu'il soit établi que Bianca Rojas-Latraverse n'était pas sur place, elle aurait été l'instigatrice de l'affaire et faisait face à des accusations de complot, d'enlèvement, d'introduction par effraction, de vol qualifié et de voies de fait avec lésions.

Ses deux coaccusés, Anthony Bourque, 20 ans, et John Clark-Lemay, 23 ans, subissent des procès séparés. Le premier a été remis en liberté tandis que le second est toujours détenu.