Huffpost Canada Quebec qc

Deux universités américaines évacuées après des alertes à la bombe

Publication: Mis à jour:
UNIVERSITY OF TEXAS BOMB THREAT
Alamy

AUSTIN, États-Unis - L'Université du Texas, à Austin, a évacué tous ses bâtiments vendredi après avoir été menacée par un homme affirmant que des bombes avaient été placées sur le campus. Aucun engin explosif n'avait toutefois été trouvé en milieu de matinée, selon les autorités.

L'alerte, diffusée peu avant 10 h vendredi, demandait aux personnes sur le campus, qui accueille 50 000 étudiants, de quitter immédiatement les lieux et d'aller aussi loin que possible.

La directrice des communications de l'établissement, Rhonda Weldon, a précisé qu'un homme, disant être proche d'Al-Qaïda, avait téléphoné vers 8 h 35, pour dire qu'il avait dissimulé des bombes sur le campus qui allaient exploser 90 minutes plus tard.

Elle a ajouté que l'université avaient été évacuée à 9 h 50 par précaution et que plusieurs milliers de personnes avaient été forcées de partir.

L'Université du Dakota du Nord (NDSU), à Fargo, a aussi ordonné une évacuation vendredi matin à la suite d'une alerte à la bombe. On ignorait dans l'immédiat si ces deux incidents étaient liés.

La NDSU a diffusé un communiqué peu avant 10 h demandant à tous ses employés et étudiants, qui sont 14 000 à fréquenter l'établissement, de quitter le campus dans la demi-heure.

Sur le web

L'Université du Texas évacuée en raison de "menaces sur le campus"

L'Université du Texas ordonne l'évacuation, en raison de "menaces sur le campus"