NOUVELLES

Tagliani pessimiste pour la finale

14/09/2012 12:15 EDT | Actualisé 14/11/2012 05:12 EST

Alexandre Tagliani participe au dernier week-end de la saison IndyCar, à Fontana, sans avoir pu participer aux derniers essais privés de la série, faute d'argent.

Un texte de Philippe Crépeau

La série avait organisé mercredi, sur le circuit de Fontana, une journée d'essais et 22 pilotes y ont participé. Dans les conditions réelles du week-end, avec possibilité de rouler jusqu'à 20 h sur une piste changeant de température (de très chaud à frais).

L'équipe Bryan Herta Autosport n'y participait pas, n'ayant plus de budget pour des essais. Le transfert du moteur Lotus à Honda (après Indianapolis) a coûté très cher à l'équipe.

Tagliani n'était pas très optimiste au bout du fil quand rejoint par Radio-Canada Sports.

« Tout l'argent du développement est allé dans le moteur, donc quand on a changé pour le moteur Honda, ça nous a coûté le budget qui était dédié au développement », a expliqué Tagliani.

Ce qui veut dire que l'équipe BHA arrive à Fontana sans les données télémétriques indispensables pour trouver les réglages de base. Et comme l'horaire de travail est comprimé, la mission est quasi impossible.

« Je pense que ça va être très difficile, croit Tagliani. C'est un nouveau concept aérodynamique pour éviter du regroupement en peloton, et la piste n'a pas de banking. Ce n'est pas comme au Texas où j'ai bien roulé, où j'ai obtenu la pole. »

La piste de Fontana a, en effet, des virages relevés à 11 % alors que la piste du Texas présente des virages à plus de 20 %.

De plus, les équipes qui ont participé aux essais de mercredi ont pu tourner en soirée, et travailler les réglages des voitures en fonction des variations de température.

« Il fait très chaud ici, au-dessus de 100 degrés Fahrenheit ou 40 degrés Celsius, et la course va se faire entre 6 heures et 9 heures du soir. Donc, la piste va être beaucoup plus froide plus la course va avancer. Les essais de mercredi se sont déroulés jusqu'à 8 heures en soirée, et plusieurs équipes ont probablement mis les tanks (réservoirs à essence) pleines, et ont fait des simulations avec la voiture.

Un horaire condensé

« C'est un désavantage énorme (pour nous), admet-il. Ce n'est pas petit. Généralement, je suis pas mal plus positif que cela. Mais le monde ne se rend pas compte à quel point c'est difficile de s'en aller à une course IndyCar où tout le monde a déjà testé.

« Vendredi, c'est pratique, qualifications et warm-up de 30 minutes et samedi, c'est la course. Merci, salut. C'est tellement condensé que si tu sors du garage et que tu n'es pas bon, tu n'as presque pas de temps pour faire de gros réglages sur la voiture parce qu'il faut que tu sois à l'inspection technique 30 minutes avant que la qualif commence. »

Dans ces conditions, Alexandre Tagliani préfère ne pas trop s'attarder sur ce dernier week-end de la saison, et pense déjà à la saison 2013 qui s'annonce plus intéressante pour Bryan Herta Autosport.

« Il faut avaler notre pilule, explique-t-il, car on est en train de regarder déjà vers l'an prochain, et on va être beaucoup plus avancé qu'on l'était cette saison.

« On a eu une super de bonne année au niveau de la performance. L'équipe m'a vraiment impressionné, depuis le mois de mai, je suis le pilote qui s'est qualifié le plus souvent dans le "Fast Six" (dernière manche réservée aux 6 plus rapides). Ce qui est très bon pour une équipe de première année.

« Mais si on réussit à passer au travers de ce défi-là (à Fontana), ce sera une belle récompense », a-t-il conclu.

Alexandre Tagliani entre en piste vendredi à 13 h 45 (HAE) pour deux heures d'essais libres, avant la qualif prévue à 17 h 15.

Au championnat, Will Power (Penske) est en tête du classement avec une courte avance de 17 points sur Ryan Hunter-Reay (Adretti), de 52 points sur Helio Castroneves (Penske) et de 53 sur Scott Dixon (Ganassi). Tagliani est 15e avec 260 points.

On donne 50 points pour une victoire, 2 points pour avoir mené le plus de tours et 1 point pour la pole position.

PLUS: