NOUVELLES

<i>L'affaire Dumont</i> : un amour né d'une « grossière injustice »

14/09/2012 04:06 EDT | Actualisé 13/11/2012 05:12 EST

Le film L'affaire Dumont , du réalisateur Podz, est sorti aujourd'hui dans les cinémas québécois. Le drame, inspiré d'une histoire vraie, raconte le récit de Michel Dumont, un père séparé, livreur de dépanneur, qui est victime d'une erreur judiciaire.

Il est condamné, puis incarcéré pendant 34 mois pour une affaire de viol qu'il dit ne pas avoir commis.

C'est l'acteur Marc-André Grondin qui incarne le personnage principal. Marilyn Castonguay y joue Solange, qui apprend que l'homme qu'elle vient de commencer à fréquenter fait face à la justice pour agression sexuelle.

En entrevue à La Presse canadienne plus tôt cette semaine, Podz affirme avoir été surtout marqué par le fait que Michel Dumont a rencontré cette femme « à cause de cette injustice, et que cette injustice a nourri leur amour ».

Au début des années 1990, Michel Dumont est jugé et condamné pour une agression sexuelle qu'il dit ne pas avoir commise. En cours de procédure, il s'éprend de Solange, une jeune mère monoparentale, qui croit en son innocence et qui mène un combat colossal pour le faire acquitter.

Entrevue avec le vrai couple derrière l'histoire :

Le défi de la scénariste Danielle Dansereau (Watatatow, 19-2) et du réalisateur Podz (Les 7 jours du talion, 10 1/2) a été de rendre avec justesse le cauchemar de cet homme, tout en se réappropriant le récit pour en faire un film à part entière.

Avec sa posture cambrée, ses cheveux longs et ses larges lunettes, le comédien Marc-André Grondin se glisse dans la peau de Michel Dumont. Selon le comédien, une confiance s'est installée entre le réalisateur et lui. Il évoque aussi une relation d'amitié qui s' est forgée entre les deux hommes avant le tournage du film.

Le reportage de Claude Deschênes :

PLUS: