NOUVELLES

Harper au Québec rappelle les liens entre anglophones et francophones

14/09/2012 09:51 EDT | Actualisé 14/11/2012 05:12 EST

Le premier ministre canadien Stephen Harper a profité de sa première visite au Québec depuis l'élection du gouvernement du Parti québécois pour rappeler qu'anglophones et francophones sont inextricablement liés par l'histoire.

M. Harper a visité une île près de la frontière américaine, vendredi, pour annoncer des honneurs militaires en lien avec la guerre de 1812, à l'occasion d'une cérémonie somptueuse qui comprenait notamment une revue militaire et une fanfare.

Il a utilisé des exemples tirés de cette guerre pour illustrer le lien historique que partagent le Canada anglais et le Canada français. Sa visite survient une semaine après la prise de pouvoir d'un gouvernement péquiste qui espère sectionner certains liens entre le Québec et le gouvernement fédéral.

Lors d'un point de presse, M. Harper a toutefois refusé d'établir un lien entre sa présence au Québec pour commémorer la guerre de 1812 et l'élection récente d'un gouvernement péquiste. Il a réitéré ses propos de la semaine dernière, voulant qu'il souhaitât collaborer avec la première ministre Pauline Marois pour le développement économique.

« Je ne suis pas ici à cause de l'histoire des deux semaines passées, mais à cause des 200 années passées », a-t-il dit.

« Notre cible reste l'économie, la création d'emplois, de bons jobs pour les Canadiens et les Canadiennes dans toutes les provinces, la croissance économique et la prospérité à long terme. J'espère toujours que nous serons capables de collaborer avec les gouvernements provinciaux sur ces vrais objectifs de la population du Québec et du Canada », a ajouté M. Harper.

Il s'est rendu sur une île au coeur de la rivière Richelieu pour rendre hommage aux régiments qui ont défendu le Canada lors de la guerre de 1812. Il a annoncé au Fort Lennox que des honneurs de guerre seront attribués à certains régiments associés à des unités qui ont remporté des batailles décisives au cours de cette guerre.

La victoire canadienne, a-t-il dit, a représenté un tournant dans le développement du pays.

Le premier ministre Harper a rappelé qu'à cette occasion, anglophones, francophones et autochtones se sont unis avec comme seul objectif de repousser l'invasion américaine.

« Ce sont les liens tissés par nos ancêtres qui sont à l'origine d'une identité véritablement pancanadienne et qui ont rendu possible notre Confédération, un pays d'une grande diversité, avec deux langues officielles », a-t-il déclaré.

Parmi les régiments qui seront honorés, on retrouve les Royal Canadian Hussars de Montréal, les Sherbrooke Hussars, le Royal 22e Régiment, les Voltigeurs de Québec, les Fusiliers du St-Laurent, le Régiment de la Chaudière, les Fusiliers Mont-Royal, le 1er Bataillon du Royal New Brunswick Regiment et le North Shore (New Brunswick) Regiment.


PLUS: