NOUVELLES

Wozniak déclare forfait, Bouchard éliminée

13/09/2012 02:13 EDT | Actualisé 12/11/2012 05:12 EST

Aleksandra Wozniak a dû déclarer forfait avant son match de huitièmes de finale contre l'Américaine Melanie Oudin, jeudi, au Challenge Bell de Québec.

Wozniak, 4e tête de série du tournoi, s'est blessée à l'épaule en frappant des services à l'entraînement. Elle a pris le chemin de l'hôpital.

Oudin accède donc aux quarts de finale.

Dans le seul match de simple de la soirée, Eugenie Bouchard a été éliminée par la Tchèque Lucie Hradecka, 60e joueuse mondiale en trois manches de 7-6, 2-6 et 7-6.

Bouchard, qui est 178e au classement de la WTA, a totalisé plus de points que son adversaire au total de la rencontre, mais elle a quand même dû s'incliner au terme d'une une éreintante bataille de 2 heures 24 minutes.

« J'ai fait de mon mieux. C'est juste décevant de perdre un match de cette façon », a dit Bouchard après la rencontre. Mais je suis vraiment fière de la façon dont je me suis battue ce soir sur le terrain. Je vais apprendre beaucoup de choses de ce match. »

« J'ai fait des erreurs inhabituelles au bris d'égalité. C'est peut-être le manque d'expérience qui explique que j'ai eu du mal à certains moments à rester bien concentrée sur chaque point, a indiqué Bouchard. Mais je sais que j'ai le niveau. Il faut juste continuer à travailler fort et je vais gagner la prochaine fois. »

Pelletier en demi-finale du double

En double, Marie-Ève Pelletier et la Française Julie Coin ont atteint les demi-finales du double en battant difficilement les Américaines Jessica Pegula et Maria Sanchez en trois manches de 6-1, 1-6 et 10-5.

Pelletier et Coin ont réussi à se ressaisir après une deuxième manche brouillon.

« Nous sommes retournées aux bases, a dit Pelletier. Nous avons joué plus simplement et agressivement. Elles frappaient tellement fort que si nous ne prenions pas rapidement le contrôle des points, il était difficile de les remporter », a-t-elle précisé.

Pelletier et Coin se connaissent bien, et leur complicité les sert à merveille.

« C'est important la communication en double, rappelle l'athlète de Repentigny. Nous arrivons à parler de tactiques pour constater ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas »

Après cette victoire, Pelletier attend de savoir si elle affrontera sa compatriote Eugenie Bouchard et l'Américaine Irina Falconi.

Ce sera le cas si Bouchard et Falconi arrivent à vaincre la Polonaise Alicja Rosolska et la Britannique Heather Watson plus tard jeudi.

PLUS: