NOUVELLES

Lutte au déficit : l'Ontario « en avance », mais...

13/09/2012 10:52 EDT | Actualisé 13/11/2012 05:12 EST

Le gouvernement libéral devance de 3,3 milliards de dollars ses prévisions en matière d'élimination du déficit, mais admet que l'Ontario ne sortira pas du rouge avant 2017.

Selon des données dévoilées jeudi, le déficit provincial pour 2011-2012 se chiffrait à seulement 13 milliards de dollars.

Les libéraux se targuent d'avoir limité l'augmentation des dépenses à 0,9 % par rapport à l'année précédente. Par ailleurs, les revenus se sont chiffrés à 109,8 milliards, soit 500 millions de plus que prévu dans le budget de 2011.

La province a également puisé 700 millions dans ses réserves pour l'aider à sortir du rouge.

Malgré de bonnes nouvelles pour 2011-2012, les libéraux continuent à prévoir que le déficit se chiffrera à 14,8 milliards cette année. Le ministre des Finances, Dwight Duncan, ajoute qu'il sera incapable de devancer sa promesse d'équilibrer le budget en 2017.

Le ministre Duncan explique que la reprise économique se fait très lentement, tout comme la création d'emplois. Il affirme que la province a « encore une longue pente à remonter » avant de sortir du rouge.

Le trésorier provincial a aussi répété le message de son gouvernement qui dit ne pas pouvoir offrir des hausses de salaire aux docteurs, aux infirmières et aux milliers d'autres employés des secteurs public et parapublic. Le premier ministre Dalton McGuinty a menacé d'imposer une loi spéciale à leur endroit, après avoir légiféré contre les enseignants.

Poudre aux yeux

De son côté, le député néo-démocrate Gilles Bisson accuse les libéraux « d'utiliser les chiffres à des fins politiques » en prédisant un déficit plus élevé pour ensuite se féliciter de l'avoir éliminé plus rapidement que prévu.

Les libéraux sont à la recherche de bonnes nouvelles ces jours-ci, après que le premier ministre McGuinty a perdu son pari de regagner sa majorité, grâce à des élections partielles. C'est plutôt le NPD qui a fait le gain d'un siège à l'Assemblée législative.

PLUS: