NOUVELLES

La Place Ville-Marie célèbre ses 50 ans

13/09/2012 04:57 EDT | Actualisé 12/11/2012 05:12 EST

La Place Ville-Marie de Montréal célèbre aujourd'hui son 50e anniversaire. Le gratte-ciel est aujourd'hui un symbole de la métropole et son adresse est toujours synonyme de prestige, au coeur du centre-ville.

Le 13 septembre 1962, les promoteurs de la Place Ville-Marie gagnaient leur pari en inaugurant la plus haute tour de Montréal et de tout le Commonwealth, à près de 190 mètres au-dessus du sol. Pour réussir le projet lancé par le Canadien National, le promoteur new-yorkais William Zeckendorf s'était entouré de l'architecte américain d'origine chinoise Ioeh Ming Pei, qui signait son premier édifice d'envergure. Il créera plus tard la Pyramide du Louvre, à Paris, et la JF Kennedy Library, à Boston.

L'architecture cruciforme de l'immeuble était avant-gardiste pour l'époque et signe pour plusieurs la naissance du Montréal moderne. Sa construction avait également représenté un défi logistique puisque le chantier était situé en haut de la Gare Centrale du Canadian National. Total de la facture : 80 millions de dollars.

La grande Dame de Montréal

Le gratte-ciel est aujourd'hui le quatrième en hauteur à Montréal. Toutefois, la Ville interdit les constructions dont la hauteur dépasse la hauteur du Mont-Royal. Les immeubles qui surpassent la Place Ville-Marie sont donc situés plus bas dans la ville. C'est aujourd'hui le 1000 de la Gauchetière qui remporte la palme.

Naissance du Montréal souterrain

La construction de la Place Ville-Marie signifie également la première phase du développement du Montréal souterrain. La galerie abrite toujours un centre commercial. Les cinq tours de bureaux représentent une superficie de 3,4 millions de pieds carrés. L'architecture particulière permet un maximum de bureaux en coin, particulièrement prisés par les entreprises. La Banque Royale est aujourd'hui le plus important locataire de l'immeuble.

Commémorations

L'administration de la Place Ville-Marie a prévu divers évènements pour souligner le 50e anniversaire du gratte-ciel. Jeudi, une oeuvre commémorative signée par l'artiste Nicolas Baier ainsi qu'une monographie dédiée à l'immeuble ont été dévoilées. Depuis mai, une exposition en trois volets propose de découvrir divers aspects de la tour: sa construction, sa modernisation et ses améliorations écoénergétiques.



PLUS: