NOUVELLES

La mortalité infantile en baisse, selon l'UNICEF

13/09/2012 04:34 EDT | Actualisé 12/11/2012 05:12 EST

En 20 ans, la mortalité infantile a diminué de moitié dans le monde, révèle un rapport de l'UNICEF. L'Afrique subsaharienne et l'Asie du Sud font toutefois piètre figure.

En 1990, 12 000 millions d'enfants sont morts avant l'âge de cinq ans. En 2011, ils étaient 6,9 millions.

Selon le Dr Mickey Chopra, patron du département santé de l'UNICEF, cette baisse pourrait être expliquée par le fait que les pays du Sud ont plus facilement accès aux vaccins qu'avant.

En Afrique subsaharienne, le problème subsiste, puisqu'un enfant sur neuf continue d'y mourir en bas âge. Mais même dans cette région, l'espoir est de mise, puisqu'une baisse de 39 % a été enregistrée depuis 1990. De plus, cette baisse tend à s'accélérer, notamment dans l'est et le sud du continent grâce à « des interventions massives pour combattre les principales maladies, en premier lieu le VIH-sida, mais aussi la rougeole et le paludisme ».

En 2011, la moitié des décès en bas âge étaient concentrés en Inde (24 %), au Nigeria (11 %), en République démocratique du Congo (7 %), au Pakistan (5 %) et en Chine (4 %).

Chaque jour, environ 19 000 enfants meurent « de causes en grande partie évitables », estime Anthony Lake, directeur exécutif de l'UNICEF.

PLUS: