NOUVELLES

Rachat partiel d'Aveos : au moins 200 travailleurs réembauchés

12/09/2012 01:01 EDT | Actualisé 11/11/2012 05:12 EST

L'entreprise britannique AJ Walters confirme le rachat d'une division d'Aveos après s'être entendue avec le syndicat sur des concessions. Entre 200 et 250 emplois devraient être préservés.

Une partie de l'usine d'Aveos à Montréal sera bel et bien remise en fonction avec plusieurs employés avec le rachat de la division d'entretien et de réparation des composantes, comme le prévoyait une lettre d'entente signée cet été.

Des trois divisions d'Aveos à Montréal, c'est celle-là qui a véritablement impressionné AJ Walters. Les nouveaux propriétaires l'ont préféré à celle de réparation du fuselage et à celle de réparation de moteurs parce qu'elle est à leur sens la plus compétitive et la plus moderne.

L'usine sera à nouveau fonctionnelle au début de l'année 2013. « C'est critique pour nous de remettre cette entreprise en production le plus rapidement possible », explique Greg Martin, qui dirigera AJW Technique, une nouvelle division d'AJ Walters, dont le siège sera à Montréal.

La production devrait reprendre tranquillement, d'abord avec quelques dizaines d'employés, mais à terme, entre 200 et 250 employés retrouveront leur poste. La division comptait 300 employés avant la fermeture de l'usine.

Aveos a fermé ses usines canadiennes le 18 mars dernier, entraînant la perte de 2800 emplois au pays, dont 1800 à Montréal.

Des concessions syndicales

Une nouvelle structure de travail sera implantée et les employés devront être plus polyvalents. AJ Walters s'est entendu avec le syndicat d'Aveos pour réduire de 10 % les salaires, en les bonifiant toutefois d'une prime au rendement, ce qui n'existait pas sous l'ancienne direction Aveos.

Le porte-parole du syndicat, Jean Poirier, était présent à la conférence de presse de mercredi. Il s'est montré très satisfait du rachat de la division par AJ Walters.

« On est les meilleurs au monde, et M. Martin l'a reconnu », soutient Jean Poirier.

En quelques chiffres, un survol d'AJ Walters

AJ Walters est un fournisseur mondial de services intégré pour l'aviation, dont le siège est en Angleterre depuis 80 ans. Selon son président, Christopher Whiteside, l'équipe d'AJW a travaillé pendant des semaines avec le responsable de la restructuration, le syndicat des machinistes et le gouvernement du Québec pour obtenir un appui sans équivoque pour leur plan de relance afin d'acquérir la division de réparation des composantes d'Aveos.

AJW a des installations à Londres, Dubaï, Singapour et Miami. Elle fait affaire avec plus de 700 compagnies aériennes dans une centaine de pays.

PLUS: