Huffpost Canada Quebec qc

Dévoilement des nominations du Gala de l'ADISQ 2012: Ce que les artistes ont dit... (PHOTOS)

Publication: Mis à jour:
Les Denis Drolet lors du dévoilement des nominations, le 12 septembre 2012. (Crédit photo: Caroline d'Astous)
Les Denis Drolet lors du dévoilement des nominations, le 12 septembre 2012. (Crédit photo: Caroline d'Astous)

Louis-José Houde, animateur du Gala de l'ADISQ pour une septième année consécutive, sur ce qu'il y aura de différent dans son animation cette année:

«Ma chemise! Je ne porte jamais la même chemise deux années de suite. Sinon, c'est un gala assez classique dans sa forme, donc c'est de trouver l'originalité dans le détail, dans la joke. Que les jokes sonnent différentes de celles de l'an dernier en fait. J'arriverai pas avec un chapeau de clown.»

Sur les attentes à propos de son fameux numéro d'ouverture

«C'est une pression qui est l'fun et cool. Parce que l'an dernier, mon numéro n'était pas si spécial que ça, je n'ai pas essayé de réinventer la chose. Celui que je fais cette année, c'est dans le même style de numéro. Et c'est stimulant les attentes.»

Les membres de Mes Aïeux

«Ah, la fameuse année... (où le groupe avait déclaré, sur scène lors du Gala, être déçu d'avoir gagné le pris de groupe de l'année). Il faut se remettre en contexte et comprendre que cette année-là, nous avions beaucoup moins tourné et nous étions presque en pause. Mais cette année on sort un disque, on a fait beaucoup de promo, le contexte n'est pas le même et on est content.»

«J'aimerais ça gagner cette année parce que je n'ai pas le goût que la dernière fois que les gens nous aient vus sur un stage, ce soit pour dire qu'on ne voulait pas avoir notre prix.» - Stéphane Archambault

«Juste le fait d'être en nomination, c'est super. Chaque année on arrive là avec humilité, on prend la soirée pour ce qu'elle est: un rassemblement de nos chums que l'on ne voit que très rarement. C'est une fête qui célèbre la chanson québécoise et c'est tout. Par contre, l'année prochaine, spectacle de l'année, ça serait vraiment l'fun!»

Les Denis Drolet qui animeront l'Autre Gala de l'ADISQ

«Ce qui est l'fun avec les Denis Drolet c'est qu'on peut passer par toute la gamme des émotions. Par contre, on a pris du recul et ce ne sera pas un show des Denis Drolet mais bien un show sur la musique, une façon de rendre hommage aux bands et aux artistes. Mais oui, il y aura un petit grain de sel brun, des petites jokes absurdes, c'est sûr, c'est les Denis.»

«Les Denis ont toujours eu un lien avec la musique: on a fait deux albums, on a fait un hommage à Plume, on a tourné avec les Porn Flakes, on est ben chums avec Mes Aïeux et les Loco Locass alors on ne se sent pas imposteurs. On croit qu'on peut faire le pont entre l'humour et la musique ce soir-là tout en créant un happening différent.»

Vincent Vallières qui est en nomination dans les catégories «Interprète masculin de l'année» et «Spectacle de l'année Auteur-compositeur-interprète».

«Ça me fait plaisir, je prend tout cela avec beaucoup d'humilité. Ces rencontres là nous permettent de partager avec les autres artistes. J'en profite pour les rencontres et pour le bonheur que cela me procure.»

Sur sa popularité grandissante:

«Moi, je ne ressentais pas le besoin d'être plus connu quand tout cela est arrivé, ce n'est pas quelque chose à laquelle j'aspirais. Je suis content mais je refuse de poursuivre ma route en espérant que ça continue ni que mes prochains choix soient faits en fonction de cela. C'est arrivé dans mon parcours, il va y avoir autre chose qui va se présenter, mais je peux dire que je n'ai pas plus de plaisir maintenant que j'en avais il y a cinq ans. Au bout du compte, il faut que ce soit ancré dans quelque chose de plus fondamental que ça.»

Les membres de Radio Radio, en nomination dans la catégorie «Album de l'année Hip-Hop» et groupe de l'année...

«Ça fait du bien! Quand ça fait cinq ans que tu n'es pas invité à un party, tu te demandes un peu ce que tu as fait de mal. Ça fait du bien d'être invité au party à nouveau.»

«Gagner c'est l'fun mais c'est pas si grave, c'est plus le party après qui nous intéresse.»

Bryan de Star Académie 2012, en nomination dans cinq catégories dont «Chanson populaire de l'année» avec Toi + moi...

«C'est assez génial de se retrouver ici après un an. Pour moi, ça fait pratiquement un an jour pour jour que je suis dans l'aventure alors de me retrouver nominé au Gala de l'ADISQ, c'est super. Il faut dire qu'on était une belle gang cette année, les gens se sont beaucoup identifiés à nous et nous ont vraiment adoptés au Québec. On vient d'arrier dans l'industrie et déjà ça nous arrive. Wow!»

Marie-Pierre Arthur qui s'envole lundi pour lancer son album en France (tout en étant en nomination dans quatre catégories dont «Auteur ou compositeur de l'année» et «Interprète de l'année».

«Depuis la sortie de l'album, il ne se passe que du beau. Je venais ici ce soir en me disant «ça s'peut qu'il n'y ait rien du tout». J'en souhaitais une ou deux et surtout auteur-compositeur parce que ça veut dire bravo pour tes chansons, bravo pour tes textes, bravo pour ta facture et bravo à tes collaborateurs.»

Catherine Major qui continue sa tournée jusqu'en mai et qui a raflé deux nominations dont une dans la catégorie «Auteur-compositeur de l'année».

«Je suis contente d'être là. J'ai déjà eu des nominations mais au fond, je m'en fous un peu de gagner. De toute façon, si ce n'est pas moi qui gagne ce sera des amis à moi alors je vais être contente. On fait tous ce métier là avec la même ferveur et la même passion.»

Ian Kelly, qui se sent très bien dans le fait de chanter en anglais et est en nomination dans les catégories «Album de l'année - Anglophone» et «Artiste québécois de l'année - Interprétation autres langues».

«Ça me fait plaisir. En fait, je ne savais même pas qu'on m'avait inscrit. Je ne sais pas trop ce que ça me fait en fait. Je socialise, je sors de le maison. Je suis surtout content pour la nomination «pour «album de l'année anglophone» parce que je mets beaucoup de temps, d'efforts et de travail dans mes disques. C'est moi qui les réalise, qui fait la prise de son, qui les mixte, qui écrit les tounes. C'est vraiment une année de ma vie ou un six mois de ma vie à temps plus que plein. Ça fait toujours plaisir et c'est correct que les gens qui travaillent dans cette industrie-là partagent et récompensent ceux qu'ils aiment.»

Le Gala de l'ADISQ 2012 aura lieu le dimanche 28 octobre prochain et sera présenté sur les ondes de Radio-Canada.

EN IMAGES:

À lire aussi sur le HuffPost Québec

Nominations - Adisq 2012
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction