NOUVELLES

Postes Canada en mutation

11/09/2012 04:35 EDT | Actualisé 10/11/2012 05:12 EST

Malgré son plan de restructuration entamé il y a cinq ans afin de réduire ses coûts, Postes Canada affiche un déficit de 10 millions de dollars pour son deuxième trimestre. La société est en pleine transformation. Elle revoit ses méthodes de travail et ses orientations pour diminuer ses coûts.

D'ici dix ans, Postes Canada prévoit que le courrier traditionnel ne représentera que 40 % du volume total de ses livraisons, alors que de plus en plus de clients optent pour les factures électroniques.

La société est tout de même optimiste quant au transport des colis, qui est de son côté en augmentation. La livraison de colis grâce au commerce en ligne représente « une opportunité sans pareil », selon la directrice des relations avec les médias de Postes Canada, Anick Losier.

Pour l'instant, le Canada est en retard par rapport aux États-Unis quant au transport des colis. « On essaie de promouvoir ça un peu plus », dit Mme Losier.

Par ailleurs, après la classification électronique du courrier, Postes Canada réorganise maintenant le travail des facteurs pour réaliser des économies.

Les facteurs, qui voient leur charge de travail s'alourdir, sont inquiets. Le syndicat est d'ailleurs en arbitrage depuis deux ans à ce sujet.

Postes Canada estime que cette restructuration lui permettra d'économiser 250 millions de dollars par année au cours des cinq prochaines années.

D'autres mesures pour réduire les coûts sont aussi à prévoir, dit Postes Canada.

D'après le reportage de Catherine Kovacs.

PLUS: