NOUVELLES

Offre et contre-offre

11/09/2012 09:07 EDT | Actualisé 11/11/2012 05:12 EST

La LNH et l'Association des joueurs se sont échangé les contre-offres, mercredi, à New York.

Après plusieurs jours sans pourparlers, les deux clans ont discuté pendant près de trois heures pour tenter d'en arriver à une entente.

L'AJLNH a d'abord présenté une nouvelle offre à la direction du circuit. Après l'avoir étudiée et en avoir discuté avec un groupe restreint de propriétaires, le commissaire de la LNH, Gary Bettman, a répondu par une contre-proposition.

Les deux clans doivent se retrouver à la table de négociations jeudi, probablement en fin d'après-midi.

Après la rencontre, Bettman a été limpide : cette dernière offre des propriétaires sera retirée de la table si elle n'est pas acceptée avant l'heure limite de 23 h 59 samedi. Et il a répété qu'il n'y aurait pas de saison sans nouvelle convention collective.

Bettman a également précisé qu'il avait déjà le feu vert pour déclencher un lock-out au moment jugé opportun.

Le commissaire a donné quelques détails au sujet de la contre-offre des propriétaires. Il a entre autres indiqué que cette dernière proposait maintenant une baisse de 9 % de la part des revenus concédée aux joueurs.

De son côté, le directeur de l'AJLNH, Donald Fehr, a déclaré que ses membres allaient maintenant étudier cette plus récente offre des propriétaires.

« Il est trop tôt pour parler de progrès », a-t-il toutefois précisé.

Entre 250 et 300 joueurs présents

En fin d'avant-midi, Donald Fehr s'était présenté aux bureaux de la LNH flanqué des joueurs Mathieu Darche, Manny Malhotra, Kevin Westgarth, Cory Schneider, Chris Campoli, Ron Hainsey, Daniel Winnik et George Parros.

« Nous avons des choses à leur dire », avait-il simplement déclaré aux journalistes.

À moins de 72 heures du déclenchement possible d'un deuxième lock-out en 8 ans, cette rencontre était la première entre les parties depuis le bref entretien de 90 minutes tenu vendredi dernier.

Dans ce qui pourrait s'avérer une importante démonstration de force et de solidarité, entre 250 et 300 joueurs sont présents dans la métropole américaine. Ils comptent tenir une assemblée en début de journée jeudi.

Les propriétaires, eux, doivent se réunir plus tard dans la journée, à 15 h 30. La prochaine rencontre entre la LNH et l'AJLNH devrait donc se tenir ensuite.

Le contrat de travail signé en juillet 2005 viendra à terme samedi soir à minuit. Depuis, les revenus générés par la LNH sont passés de 2,1 à 3,3 milliards de dollars. Les dirigeants du circuit souhaitent faire diminuer la part des joueurs.

La ligue et les joueurs font face à un quatrième conflit depuis 1992.

PLUS: