TORONTO - Une grand-mère américaine qui avait été cruellement harcelée par un groupe de garçons alors qu'elle était monitrice dans un autobus scolaire a reçu un chèque de 700 000 $ des mains d'un Torontois qui a organisé une collecte de fonds.

Karen Klein, une femme de 68 ans originaire de Greece, dans l'État de New York, a fait les manchettes un peu partout dans le monde lorsqu'on a vu en ligne une vidéo montrant de jeunes élèves du secondaire en train de l'insulter et de la menacer, en juin dernier.

Max Sidorov, un Torontois de 25 ans, a été tellement touché par la mésaventure de Mme Klein qu'il a mis sur pied une campagne de financement dans le but de lui payer des vacances de 5000 $.

Cette campagne, lancée sur le site de financement Indiegogo, a finalement permis d'amasser plus de 700 000 $, et Mme Klein a obtenu son chèque lors d'une cérémonie mardi à Toronto.

Une porte-parole du site web a indiqué que plus de 30 000 personnes avaient donné des sous, et que ces contributions provenaient d'au moins 84 pays et de l'ensemble des États américains.

Mme Klein avait annoncé en juillet qu'elle avait décidé de prendre sa retraite. Avant de devenir une monitrice d'autobus pour l'école secondaire Athena, à Greece, Mme Klein avait été chauffeuse d'autobus scolaire pendant 20 ans.

Le conseil scolaire de Greece a suspendu les quatre garçons fautifs pendant un an.