NOUVELLES

L'infrastructure des villes au menu d'un congrès à Regina

10/09/2012 07:43 EDT | Actualisé 10/11/2012 05:12 EST

Le Sommet national de l'infrastructure à Regina accueille plus de 300 élus et décideurs de partout au Canada du 10 au 12 septembre afin de réfléchir aux défis posés par les villes.

Les chantiers poussent en effet comme des champignons dans de nombreuses municipalités, notamment dans l'ouest du pays en raison d'une bonne santé économique qui permet d'aborder de gros travaux.

Regina, par exemple, améliore son usine de traitement des eaux et lance un immense projet de revitalisation de son centre-ville qui inclut un nouveau stade de football.

Ces constructions apporteront toutefois à la capitale saskatchewanaise une dette de 1,2 milliard de dollars au cours des 10 prochaines années, rappelle le maire Pat Fiacco.

À l'opposé, l'est du Canada affronte des infrastructures vieillissantes qui doivent être remises à neuf à des prix exorbitants.

« Nous avons un défi [d'environ] 8 milliards de dollars », précise Richard Deschamps le vice-président du comité exécutif de la Ville de Montréal.

La Fédération canadienne des municipalités a par ailleurs estimé en 2007 que les villes du pays avaient un déficit d'infrastructure de 123 milliards de dollars.

PLUS: