La possibilité de forcer la tenue d'un référendum d'initiative populaire sur la souveraineté est une aberration qui risque d'affaiblir encore plus le Québec, qui est sorti amoché de ses deux précédentes défaites référendaires.

Lire l'intégralité de l'article sur www.journaldemontreal.com