POLITIQUE

Sommet de l'APEC: Stephen Harper rencontre le président chinois Hu Jintao

08/09/2012 09:12 EDT | Actualisé 08/11/2012 05:12 EST
CP

VLADIVOSTOK, Russie - Le premier ministre canadien Stephen Harper et le président chinois Hu Jintao ont présidé dimanche matin la signature d'une entente entre leurs pays respectifs en marge du sommet de la Coopération économique Asie-Pacifique (APEC) en Russie.

Annoncé lors du voyage de M. Harper en Chine au mois de février, l'Accord sur la promotion et la protection des investissements étrangers (APIE) entre le Canada et la Chine a été ratifié par le ministère canadien du Commerce international, Ed Fast, et le ministre chinois du Commerce, Chen Deming.

Cet événement est considéré comme le moment fort du séjour de M. Harper en sol russe en raison de la volonté de son gouvernement d'augmenter ses échanges commerciaux avec le géant asiatique.

La ratification de l'entente survient alors qu'Industrie Canada étudie l'offre d'achat de 15,1 milliards $ déposée par la China National Offshore Oil Co. (CNOOC) pour l'acquisition de Nexen, une entreprise de Calgary.

La Chine a déjà beaucoup investi dans le secteur des ressources naturelles au Canada, mais le cas de Nexen (TSX:NXY) a suscité des inquiétudes parce que la CNOOC est une société d'État et non une compagnie privée.

Avant son arrivée au sommet de l'APEC, Stephen Harper avait affirmé qu'il incombait à Pékin de démontrer que ses sociétés d'État étaient capables de respecter les règles en vigueur au Canada.

INOLTRE SU HUFFPOST

Les plus beaux atours de Stephen Harper