HALIFAX - La tempête tropicale Leslie et l'ouragan Michael devraient frapper l'est de Terre-Neuve-et-Labrador d'ici mercredi ou jeudi, prévoit le Centre canadien de prévision des ouragans.

Jean-Marc Couturier, un météorologue d'Environnement Canada, a déclaré samedi qu'il y avait peu de risques que les deux tempêtes n'en deviennent qu'une seule et que Leslie prendrait probablement le dessus sur Michael avant de le pousser hors de la région.

Il a expliqué que Leslie couvrait une surface beaucoup plus grande que Michael, un ouragan de catégorie 2, et qu'elle l'affaiblirait lorsque les deux arriveraient dans le sud-est de la province.

Selon M. Couturier, Leslie deviendra vraisemblablement la principale tempête et volera une partie de l'énergie nécessaire pour maintenir l'ouragan Michael en vie.

Le météorologue a affirmé que Leslie se déplaçait actuellement en direction des provinces de l'Atlantique, mais qu'elle devrait perdre de sa puissance en arrivant près des Grands Bancs de Terre-Neuve et du sud-est de la péninsule d'Avalon.

Les risques que Leslie balaie la Nouvelle-Écosse sont de plus en plus faibles, a-t-il indiqué, ajoutant que la tempête apporterait plus de pluie que de vents violents.

Toutefois, Jean-Marc Couturier a prévenu que Leslie pourrait créer des vagues de deux ou trois mètres ainsi que de dangereux flots de retour sur les côtes de la province.

Dans le sud de Terre-Neuve-et-Labrador, les vagues pourraient atteindre neuf mètres de haut, a-t-il précisé.

Les résidants des deux provinces ont été avisés de faire preuve de prudence près des côtes dans les jours qui viennent.

Leslie est restée prise au piège au sud des Bermudes durant quelques jours, ce qui l'a affaiblie. Elle devrait se transformer en ouragan de catégorie 1 dimanche à mesure qu'elle progresse vers le nord et dans des eaux plus chaudes.