NOUVELLES

Les Canadiens regardent toujours plus la télévision

04/09/2012 02:40 EDT | Actualisé 03/11/2012 05:12 EDT

Malgré l'augmentation de la consommation de contenu numérique, les Canadiens ont passé plus de temps devant la télévision en 2011 qu'en 2010, révèle le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) dans son édition annuelle du Rapport de surveillance des communications.

Chaque semaine, les Canadiens ont regardé en moyenne 28,5 heures de télévision en 2011, contre 28 heures en 2010, et ce « même si le contenu était disponible sur les plateformes numériques ». Le même schème apparaît pour la radio, consommée à raison de 17,7 heures par semaine en 2011 contre 17,6 en 2010.

C'est en fait la consommation globale de contenu qui est en hausse, puisque la consommation typique de télévision par Internet est passée de 2,4 heures à 2,8 heures par semaine.

Globalement, la famille canadienne moyenne a ainsi dépensé plus de 180 $ par mois pour les services de communications.

Le CRTC évalue à 11,8 millions le nombre de ménages abonnés au service de télévision de base, ce qui représente 89,6 % de la population canadienne. La majeure partie (69,9 %) de ces ménages sont abonnés auprès d'un câblodistributeur, alors que moins du quart (24,5 %) le sont auprès d'une entreprise de distribution par satellite.

« Les Canadiens consomment avec enthousiasme le contenu créatif, qu'il soit offert à la télévision, à la radio ou sur les plateformes numériques. Ils consacrent plus de temps à regarder et à écouter des émissions et cela a de quoi réjouir les créateurs canadiens », affirme Jean-Pierre Blais, président du CRTC dans le rapport.

Pour ce qui est des services de téléphonie, la téléphonie mobile continue de gagner des abonnés alors que la téléphonie résidentielle continue de chuter. À la fin 2011, 27,4 millions de Canadiens étaient abonnés à des services mobiles, soit 6 % de plus que l'année précédente, alors que 12,2 millions étaient abonnés au service résidentiel, soit 2,7 % de moins qu'en 2010.

Revenus en hausse

Cette augmentation de la consommation va de pair avec une hausse de 3,3 % des revenus pour l'industrie des communications, qui ont représenté 4,6 % du produit intérieur brut du Canada en 2011.

Au total, ces revenus ont monté jusqu'à 59,3 milliards de dollars en 2011, alors qu'ils se chiffraient à 57,4 milliards en 2010. Les services de téléphonie sans fil ont généré 45 % de ces revenus.

Les services de radiodiffusion ont vu leurs revenus augmenter de 5,5 %, alors que la majeure partie de l'auditoire (77,4 %) écoute les stations de radios privées. Les radios commerciales ont d'ailleurs injecté 54 millions de dollars dans la création de contenu canadien, ce qui représente une hausse de 17 % par rapport à 2010.

PLUS: