NOUVELLES

L'Association médicale canadienne réclame l'abolition du châtiment corporel

04/09/2012 04:28 EDT | Actualisé 03/11/2012 05:12 EDT

Le Journal de l'Association médicale canadienne réclame l'abolition de l'article 43 du Code criminel, qui autorise le châtiment corporel pour les enfants.

Dans un éditorial, le rédacteur en chef, John Fletcher, affirme que cet article n'est qu'une excuse pour les mauvais parents.Pour lui, l'article 43 fournit un moyen de défense, devant les tribunaux, aux parents et aux enseignants qui recourent à la force raisonnable pour corriger les enfants.

L'éditorial risque d'alimenter le débat sur ce sujet qui divise l'opinion publique depuis plusieurs années. Dans un arrêt rendu en 2004, la Cour suprême du Canada avait maintenu la disposition de la loi, mais à six juges contre trois.

Depuis, il y a eu plusieurs tentatives infructueuses à la Chambre des communes pour bannir la punition physique du Code criminel, par le biais de projets de loi d'initiative parlementaire. Le dernier avait été présenté en 2008, sans plus de succès.

PLUS: