PARENTS - Des États-Unis au Danemark, en passant par Israël ou encore le Québec, voici 5 bonnes idées, retenues par les rapporteurs, pour faciliter la vie des parents.

Loading Slideshow...
  • Aider les parents à suivre

    Aux<strong> Etats-Unis</strong> les <strong>Parent Academy Programs</strong> sont des cours de mise à niveau dans diverses matières ainsi que sur le fonctionnement du système scolaire. Ils sont proposés aux parents dans l'école fréquentée par leurs enfants afin de répondre aux besoins de parents qui peuvent avoir besoin d'aide pour mieux les accompagner dans leur scolarité.

  • De l'aide à domicile pour... les parents

    En <strong>Israël</strong>, également pour aider les parents à mieux soutenir leurs enfants dans leur scolarité, des <strong>parents-formateurs</strong> viennent par ailleurs aux domiciles des parents pour leur donner des conseils, proposer des exercices pratiques d'apprentissage à réaliser avec leurs enfants etc. dans le cadre du programme HIPPY. L'avantage de ces parentsformateurs est aussi de mettre en confiance les parents, de les mettre plus à l'aise.

  • Créer du lien autour de la lecture

    Proposer des activités ludiques en marge de la scolarité qui permettent aux parents et à leurs enfants de développer leurs liens, tout en étant l'occasion de conseils et d'échanges entre parents, est un autre exemple de soutien à la parentalité pertinent. Ainsi, au <strong>Québec</strong>, des écoles organisent des «<strong> Soirées de gars</strong> » où seuls les pères accompagnés de leurs fils sont invités à se retrouver autours d'activités de lecture.

  • Des centres de documentation pour les parents

    Pour faciliter l'accès aux initiatives de soutien, des écoles américaines mettent en place dans leurs locaux des <strong>Family Resource Centers</strong> (bureaux des parents) où les parents peuvent demander conseils et être orientés vers des services plus spécialisés. Également pour faciliter l'accès, et également aux<strong> États-Unis</strong>, des <strong>entreprises </strong>proposent à leurs employés des<strong> programmes de soutien à la parentalité</strong> lors de leur pause-déjeuner (Talking Parents, Healthy Teens).

  • Former le personnel encadrant à répondre aux parents

    Des pays comme le <strong>Danemark </strong>ont plutôt choisi de former les personnels des services de santé et d'éducation pour que ceux-ci puissent répondre aux questions des parents en matière de parentalité. D'autres initiatives, comme celle de la Ville de Toronto (Toronto First Duty), au Canada, ou comme le Harlem Children's Zone aux États-Unis, regroupent dans des centres, de façon très intégrées, plusieurs services destinés aux familles comme les services de garde, d'éducation, de soutien à la parentalité, de santé etc.