NOUVELLES

Niemeyer parie sur Raonic

03/09/2012 11:38 EDT | Actualisé 03/11/2012 05:12 EDT

« Si j'avais à mettre 100 $, je le mettrais du côté de Raonic. Je pense qu'il est prêt à faire le grand saut même si Murray est un adversaire de taille. »

À quelques heures du duel de huitièmes de finale entre Milos Raonic et Andy Murray aux Internationaux des États-Unis, Frédéric Niemeyer croit fermement aux chances du Canadien.

« Raonic a prouvé durant son match contre Tsonga aux Jeux olympiques qu'il est capable de battre les meilleurs. Je pense qu'il est prêt surtout que Murray semble un petit peu affaibli physiquement par la chaleur, a déclaré le Québécois, ancien entraîneur de Raonic à C'est bien meilleur le matin.

« Raonic joue du bon tennis, surtout le dernier match contre Blake. On s'attend à une bonne performance. »

Aux Jeux de Londres, Raonic avait cédé contre Tsonga au terme de long marathon qui s'était conclu 6-3, 3-6 et 25-23 pour le Français.

Lundi soir, sur le central de Flushing Meadows, l'Ontarien de 21 ans, 15e tête de série, sera justement opposé au champion olympique pour la seconde fois de sa carrière.

En avril dernier, Raonic avait surpris Murray en quart de finale à Barcelone en l'emportant 6-4, 7-6 (7/3). Le Britannique avait l'occasion de prendre sa revanche à la Coupe Rogers de Toronto, mais il a déclaré forfait avant son match de troisième tour, propulsant ainsi Raonic directement en quarts de finale.

Le plein de confiance

Raonic, lui, soutient que sa tenue à ses deux derniers matchs a de quoi le gonfler à bloc.

« J'ai certainement connu des ennuis tôt dans le tournoi. J'ai été chanceux de survivre au premier match, a dit Raonic dimanche, lors d'une conférence téléphonique. J'ai mieux fait au deuxième tour et j'ai commencé à vraiment bien jouer. Ma confiance a grandi en même temps que mon jeu s'est amélioré. Je réussis de plus en plus de choses que je veux faire et mon service m'aide beaucoup avec ça. »

Le joueur d'origine monténégrine a servi 30 as à Paul-Henri Mathieu au deuxième tour et un de moins à James Blake au troisième. Et son arme de prédilection ne devra pas tomber en panne contre le numéro trois mondial.

« Je crois que je devrai tout donner, tenter ma chance et chercher à contrôler du mieux possible le jeu, a analysé Raonic. Je crois obtenir plus d'occasions de le faire sur surface dure et je crois que si j'y parviens et que je fais bien au service, je vais certainement avoir des chances. »

D'ailleurs, la puissance du service de Raonic n'est pas sans rappeler celle d'Andy Roddick qui, à 31 ans, prendra sa retraite après les Internationaux des États-Unis.

« Au début de sa carrière, Roddick est arrivé avec une nouvelle puissance, une nouvelle façon de jouer au tennis, avec son gros service, son gros coup droit. Raonic a amené à cette génération-là encore beaucoup plus de puissance. Il a vraiment un jeu similaire à Roddick, mais encore plus puissant que lui », a indiqué Niemeyer.

Si Raonic vient à bout de Murray, il affrontera au tour suivant le Croate Marin Cilic (no 12) ou le Slovque Martin Klizan, deux joueurs à sa portée.

PLUS: