NOUVELLES
02/09/2012 08:14 EDT | Actualisé 02/11/2012 05:12 EDT

Négos dans l'hôtellerie: grève temporaire dimanche dans trois hôtels de Québec

AP

MONTRÉAL - Les travailleurs syndiqués à la CSN des hôtels Hilton, Delta et PUR de Québec ont déclenché une grève temporaire de quelques heures, tôt dimanche matin.

Ils utilisent ainsi une partie de la banque de 48 heures de grève dont ils disposent afin de réclamer une accélération des pourparlers pour renouveler leurs conventions collectives.

Pour le porte-parole du secteur de l'hôtellerie de la Fédération du commerce de la CSN, Michel Valiquette, les employeurs doivent prendre cet avertissement au sérieux. Il répête qu'un débrayage massif aura lieu le 9 septembre dans les 35 hôtels représentés par la Fédération, si aucune entente n'intervient d'ici là.

Les travailleurs réclament entre autres une meilleure protection des emplois, la protection de leur pouvoir d'achat ainsi qu'une bonification de la participation de leurs employeurs aux régimes de retraite.

Rappelons que des conflits de travail sévissent toujours à Montréal, soit à l'hôtel Regency Hyatt, depuis le 25 juillet dernier, ainsi qu'au Holiday Inn Select Sinomonde, en lock-out depuis le 5 août, à l'hôtel Espresso, qui a déclenché un lock-out le 16 août, ainsi qu'à l'hôtel Maritime où un lock-out a été décrété samedi matin.