Huffpost Canada Quebec

Élections: si elle était portée au pouvoir, Marois siégerait au Conseil de la fédération

Publication: Mis à jour:
PAULINE MAROIS
CP

Un texte de Gaétan Pouliot

Si elle est portée au pouvoir, la chef du Parti québécois siégera au Conseil de la fédération, ce forum des premiers ministres créé pour « revitaliser la fédération canadienne », qu'elle voulait pourtant abolir.

« Je n'ai jamais pratiqué la politique de la chaise vide. Alors partout où il y a des forums où je peux défendre le point de vue des Québécois, je vais être dans ces forums », a dit Pauline Marois lors d'un point de presse à Saint-Constant, en Montérégie, à trois jours du vote.

« Jusqu'à maintenant, je peux vous dire cependant que ça n'a pas donné de grands résultats », a-t-elle ajouté.

En 2009, la chef du Parti québécois demandait l'abolition du Conseil de la fédération, car l'organisme était, à son avis, inutile et nuisible. Selon elle, le Conseil de la fédération affaiblissait le rapport de force du Québec en l'obligeant à faire des compromis sur certains enjeux pour s'entendre avec les autres provinces.

« Les résultats sont absolument catastrophiques. En fait, il n'y a aucun résultat au rendez-vous, parce qu'à chaque fois [le premier ministre du Québec] doit faire des efforts pour obtenir des consensus qui vont à l'encontre des intérêts du Québec », avait-elle dit.

« Les premiers ministres ont créé le Conseil de la fédération parce que, selon eux, il est important que les provinces et les territoires jouent un rôle de leadership dans la revitalisation de la fédération canadienne et l'édification d'un régime fédéral plus constructif et coopératif », peut-on lire sur le site Internet de l'organisation, créé pour donner aux provinces une voix plus forte face au gouvernement fédéral.

Pauline Marois pourrait d'ailleurs revoir la participation financière du Québec au Conseil de la fédération, qui se chiffre actuellement à 5 millions de dollars par an.

Pour me joindre :

gaetan.pouliot@radio-canada.ca

À lire aussi sur le HuffPost Québec

Close
Pauline Marois en campagne
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction

Sur le web

Pauline Marois au Devoir - Pour un gouvernement des différences ...

L'Ontario et le Québec continueront à être amis, promet Pauline ...

Marois accuse Legault d'être encore plus fédéraliste que Charest ...

Promotion de la souveraineté: Pauline Marois n'adoptera pas la ...

Marois siégerait au Conseil de la fédération qu'elle voulait abolir

Marois prépare une référendum-surprise, selon Charest

Élections: un dernier week-end chargé pour les chefs