Benoît Huot aux jeux paralympiques de Londres: or et record (PHOTOS)

Publication: Mis à jour:
Benoît Huot gagne le 200 m quatre nages à Londres.  (PC/Kirsty Wigglesworth)
Benoît Huot gagne le 200 m quatre nages à Londres. (PC/Kirsty Wigglesworth)

Benoît Huot a remporté la médaille d'or au 200 mètres quatre nages (SM10), jeudi, aux jeux paralympiques de Londres. Il a en plus battu le record du monde.

Le nageur canadien a enregistré un chrono imbattable de 2 min 10 sec 01/100, plus rapide de 3 secondes par rapport à son chrono des préliminaires.

Troisième après le premier 50 mètres, il a remonté ses adversaires pour prendre la tête dans la dernière ligne droite.

« Je me sentais super bien, mais je ne sentais pas vraiment que j'étais sur la cadence du record du monde, a confié Huot. C'est la cerise sur le sundae, même si ce n'était pas l'important ici. Je voulais la ramener, cette médaille d'or. »

Il s'agit de la neuvième médaille d'or paralympique de Huot, mais de sa première depuis 2004. Le nageur de 28 ans avait remporté quatre médailles de bronze à Pékin, en 2008.

« À Pékin, je voulais vraiment réussir une troisième victoire de suite et ce n'est pas arrivé, a dit Huot. Mais c'est ce qui m'a motivé davantage à faire ces quatre belles années d'entraînement et de m'amuser dans le processus.

« C'est surtout ça qui me rend fier, a-t-il poursuivi. Même avant la médaille. Parce que je suis devenu un meilleur athlète, et une meilleure personne à cause de ce qui est arrivé à Pékin. Et ça se termine avec un super scénario. »

À la plaque d'arrivée, il a repoussé à 2,35 s le Brésilien André Brasil (argent) et à 4,76 s l'Australien Rick Pendleton (bronze).

L'autre Canadien, Isaac Bouckley, a été disqualifié en finale.

Il s'agissait aussi de la première médaille du Canada à ces Jeux paralympiques. Mais pas la seule de ce premier jour de compétitions...

Après la démonstration de Huot, sa compatriote Ashley Summer Mortimer, d'Ancaster en Ontario, a remporté la médaille d'argent au 200 m quatre nages (SM10), en réussissant un chrono de 2:32,08. Elle a fini à 6,43 de la gagnante, la Néo-Zélandaise Sophie Pascoe.

La Québécoise Aurélie Rivard (St-Jean-sur-Richelieu) a fini au 6e rang de la finale (2:37,70).

Les Canadiens bien partis

Le Canada a gagné son premier match du tour préliminaire du tournoi de basketball en fauteuil roulant, contre le Japon.

Les Japonais ont fait jeu égal dans les 10 premières minutes du match, mais à 12-11 avec 2 minutes à jouer dans le premier quart, les Canadiens se sont détachés pour de bon.

Ils ont marqué 19 points au deuxième quart et ont maintenu une avance de 10 points jusqu'à la fin. Les Japonais ont bien tenté de revenir au score en fin de match, avec 22 points, mais c'était trop peu trop tard.

Les Canadiens ont gagné le match 68 à 53.

L'Ontarien Patrick Anderson, de Fergus, a été le meilleur de l'équipe canadienne avec 32 points. L'athlète qui songeait à se retirer après ses troisièmes jeux a finalement décidé de poursuivre jusqu'à Londres.

« Nous avions vraiment hâte de commencer le tournoi, a souligné le Montréalais David Eng. Nous avons choisi de ne pas faire de matchs internationaux avant les Jeux, pour garder le feu et conserver notre énergie. Ça a marché.

« Tout l'entraînement de la dernière année en préparation des Jeux paralympiques se concrétise, a dit Eng, auteur de 4 points. Tout le monde est à point et nous jouons super bien. »

Les Canadiens affronteront au prochain tour les Britanniques, classés au 5e rang mondial. Un test.

Tremblay aux aurores

Au tir à l'arc, la Canadienne Lyne Tremblay, de Magog au Québec, a terminé au 20e et dernier rang des qualifications de l'épreuve de l'arc recourbé en fauteuil roulant (W1/W2), avec 423 points.

Une performance honorable, compte tenu de ses problèmes d'équipement avant le rendez-vous olympique. Elle s'est entraînée des semaines sans se rendre compte que son arc était endommagé...

Elle n'a eu que quelques jours pour s'ajuster.

« Les choses se sont replacées dans la dernière semaine, mais ça n'a pas été suffisant, explique-t-elle. Malgré cela, je suis contente de ma performance. À la fin de mon camp d'entraînement, je tirais 226 points sans vent. Aujourd'hui, dans un gros vent et dans le froid, j'ai tiré 223 à mon dernier 36 flèches. »

Elle affrontera vendredi à 5h30 HAE, en 16es de finale, la Turque Hatice Bayar, qui a fini 13e jeudi.

Chez les messieurs, Norbert Murphy a terminé 6e des 12 participants du tour de classement (W1). L'athlète de Vaudreuil-Dorion a obtenu 623 points au terme des 72 flèches.

« J'espérais me classer dans les trois premiers, mais lorsque la pluie s'est mise à tomber, j'ai commencé à avoir froid. J'étais bien habillé, sauf que c'était vraiment une météo hivernale », a expliqué Murphy.

En huitièmes de finale, Murphy se mesurera, vendredi, au Japonais Shinichi Saito, qui a fini 11e des qualifications (563 points). Les quatre meilleurs archers passent directement en quarts de finale.

« Je le connais bien, et je devrais être en mesure de le battre », a estimé Murphy.

Rappelons que les athlètes disputent un match au meilleur des 5 manches, 3 flèches par manche. Une manche vaut deux points, une égalité vaut un point chacun.

Le premier qui atteint 6 points gagne le match. En cas d'égalité, il y a une prolongation d'une flèche.

Autres résultats

En paracyclisme, Marie-Claude Molnar a terminé au pied du podium de la poursuite individuelle chez les C4.

Daniel Chalifour et son pilote Alexandre Cloutier ont quant à eux pris le 7e rang des qualifications de la poursuite individuelle en tandem, ce qui ne leur a pas permis d'avancer en ronde ultime, ouverte aux quatre meilleurs tandems.

L'équipe canadienne masculine de goalball, dont font partie les Québécois Mario Caron, Bruno Haché et Simon Tremblay, a subi une défaite de 4-2 face à la Belgique à son premier match du tournoi paralympique.

À lire aussi sur le HuffPost Québec

Close
Ouverture des jeux Paralympiques de Londres
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction