Huffpost Canada Quebec qc

Pop Montréal : onze ans et plus de 600 artistes

Publication: Mis à jour:
De gauche à droite: le claviériste de Suuns, Max Henry, le batteur du groupe Stars, Patrick McGee, DJ Lunice, et le directeur artistique du festival Pop Montréal Dan Seligman. (Crédit photo: Jean-François Cyr)
De gauche à droite: le claviériste de Suuns, Max Henry, le batteur du groupe Stars, Patrick McGee, DJ Lunice, et le directeur artistique du festival Pop Montréal Dan Seligman. (Crédit photo: Jean-François Cyr)

MONTRÉAL - « Si les gens en ont marre des élections d'ici la semaine prochaine, ils pourront toujours se réconforter à l'idée que l'avenir est l'fun avec Pop Montréal, qui sera bien vivant dès le 19 septembre pour 5 jours », a lancé en entrevue Dan Seligman, fondateur et directeur artistique de l'éclectique festival montréalais dédié à l'art underground. Le ton était donné pour le lancement de la programmation au PHI Centre, situé dans le Vieux-Montréal.

Avec ses 600 artistes (musique et autres), 52 salles (ou lieux) puis ses 200 événements en tout genre, il sera facile de trouver son compte dans cette fête multidisciplinaire qui mettra à l'avant-scène la musique, la mode, le cinéma, les arts visuels, etc. Du moins, si l'on est disposé à farfouiller un peu. Ce serait d'ailleurs la beauté de cette rencontre annuelle selon le batteur Patrick McGee, du groupe indie rock Stars, dont les membres sont tous de Toronto mais d'adoption montréalaise.

« Nous avons participé aux débuts de Pop Montréal. Nous avions joué dans une étable il y a 11 ans. C'était très petit et amical comme festival. Depuis, il a bien sûr grandi beaucoup mais a conservé sa chaleur et sa particularité. C'est d'après moi l'un des plus beaux événements du genre dans la métropole. Nous sommes toujours très heureux (les cinq membres de Stars) de pouvoir jouer à cet événement très audacieux, rassembleur et dynamique, surtout quand on voit à quel point il donne vie à de nombreuses salles et endroits fort inusités de la ville. »

« En plus, Pop Montréal a un superbe impact sur la relève », poursuit McGee. « Quand je participe à de tels événements, je me dis que nulle part ailleurs au Canada on retrouve une si belle atmosphère culturelle qu'à Montréal. »

Le très apprécié groupe donnera d'ailleurs un concert à La Tulipe le 19 septembre, à 21h. Ce sera l'occasion parfaite pour lancer en quelque sorte leur sixième album The North, à paraître le 4 septembre.

D'autres heureux

Outre Stars, le groupe alternatif-rock-post-punk Suuns - une autre formation basée à Montréal dont les membres sont originaires des quatre coins du Canada - se dit très heureux de se retrouver dans la programmation 2012 : « Après un an de tournée en Europe, aux USA et au Canada, c'est vraiment bien de pouvoir jouer à Pop Montréal, d'autant plus que l'on devrait sortir un album en février 2013 », admet le claviériste Max Henry. « Ce sera l'occasion pour les Montréalais d'entendre du nouveau matériel. »

Fait très intéressant, la projection du film documentaire Sweet Nothing (le moyen métrage suit durant environ un an la longue tournée du groupe en 2010-11), de la réalisatrice Andi State, sera présenté avant la performance de Suuns, qui aura lieu à l'église St.John The Evangelist (toit rouge au centre-ville), à 21 h.

Le DJ Lunice, également présent lors du lancement de la programmation mercredi matin, se dit ravi d'être de la onzième année de Pop Montréal. « Avec Igloofest, c'est définitivement le festival le plus important pour moi en ville. J'ai beaucoup de nouveau matériel à présenter, dont tout ce qui s'est fait sur l'album collaboratif avec Hudson Mohawke, TNGHT. En plus que j'ouvre le concert de Lil B, une vedette du rap. Quoi demander de mieux ?!... »

De quelques suggestions

Dan Seligman attire notre attention sur le spectacle du chanteur montréalais électro-kitsch Jef Barbara. Dirty Three, formation originaire d'Australie qui a joué avec Nick Cave, fait également la fierté du festival. « Ils ont un son mélancolique livré entre autres avec des violons et de la batterie. C'est un peu comme Godspeed, mais sans le gros orchestre », précise Dan Seligman.

Impossible de passer sous silence le parrain du disco Jimmy « Bo » Horne, septuagénaire qui offrira un party dansant style DJ, en plus de participer à un symposium de discussion sur son œuvre.

Il y aura aussi le Français énigmatique rétro-futuriste Bertrand Burgalat (une première à Montréal), les monstres du rock garage Hot Snakes, la légende du hip-hop et personnalité spéciale Lil B, le Montréalais d'origine Chilly Gonzales (en concert au Rialto) ou encore la Fanfare Ciocarlia, groupe roumain très apprécié de l'autre côté de l'Atlantique qui livre, avec cuivres, percussions, accordéon et autres instruments de prédilection pour faire la fête couleurs tsiganes.

La grande famille Pop

En plus de sa Fête de musique internationale du 19 au 23 septembre, POP Montréal reviendra avec ses différentes activités parallèles telles que Film Pop, Kids Pop, Art Pop, etc. On note aussi que Puces Pop revient cette année avec la foire d'artisanat tout comme le défilé de jeunes designers de la relève.

Le traditionnel match de basketball bénéfice «Pop vs Jock» (centre sportif de l'Université McGill) risque encore une fois d'attirer les foules, surtout que les frères Butler d'Arcade Fire seront de la partie avec le musicien Nikolai Fraiture (The Strokes), l'acteur Martin Starr (Freaks and Geeks, Party Down) et le joueur professionnel Luke Bonner. Quant à David Byrne, Régine Chassagne et Kid Koala, ils seront chargés du spectacle de la mi-temps.

Des noms à Pop Musique?

Dam Funk, Hot Snakes, Austra, Grimes, Ben Howard, Patrick Wolfe, Radio Radio, Alaclair Ensemble, Gotye, David Byrne, Lil B, Grizzly Bear, Chilly Gonzales, Tim Hecker, Jacob Lusk and the R Kelly All-Stars, K'naan, Patrick Wolf, Peaches DJ Extravaganza, Deerhoof, Gang Gang Dance, Nicky Da B, Zammuto, Venus X, Jimmy "Bo" Horne, Andre Williams, Fanfare Ciocarlia, Cate Le Bon, The Sadies, Dirty Three, Julia Holter, Antibalas, Laetitia Sadier, Bertrand Burgalat, The Soft Moon, Mr. Muthafuckin' eXquire, Buke and Gase, I Break Horses, Katatonia, pour ne nommer que ceux-ci.

Pour connaître toutes les activités qui auront lieu durant le festival, et les possibilités d'achat de passes, il est très recommandé de consulter le site internet de l'événement. Parce que vraiment, les mots manquent pour décrire tout ce foisonnement Pop.

À vous de trouver votre fun !