NOUVELLES

Venezuela : l'incendie à la raffinerie d'Amuay se propage

28/08/2012 12:34 EDT | Actualisé 28/10/2012 05:12 EDT

L'incendie provoqué par une explosion qui a fait 48 morts depuis samedi dans une raffinerie de l'ouest du Venezuela s'est étendu lundi soir à un troisième réservoir, a annoncé le ministre de l'Énergie et du Pétrole, Rafael Ramirez.

Le feu se limitait jusqu'à maintenant à deux réservoirs, et M. Ramirez avait même indiqué en matinée que le feu devait être maîtrisé « dans les prochaines heures ».

« Nous devons annoncer qu'un troisième réservoir, le réservoir 204 dont le toit était en proie aux flammes [...], prend feu en ce moment », a déclaré plus tard Rafael Ramirez, également président de la compagnie pétrolière nationale PDVSA, dont dépend la raffinerie d'Amuay.

Le ministre Ramirez a toutefois tenu à assurer que les quelque 200 pompiers dépêchés sur place continuaient à « contrôler et confiner le sinistre ».

La catastrophe, la pire jamais subite par PDVSA, s'est produite dans la nuit de vendredi à samedi lorsque le nuage de gaz créé par une fuite dans la zone de stockage a pris feu puis explosé, et mis le feu à deux réservoirs de brut sur les neuf que compte la raffinerie.

Lundi, les flammes et la fumée étaient toujours visibles à plusieurs kilomètres de la raffinerie, située sur la péninsule de Paraguana, dans le nord-ouest du pays. Selon le gouverneur de l'État de Falcon, l'accident a fait 48 morts, dont près de la moitié étaient des membres de la Garde nationale chargée de la surveillance du site.

Le président vénézuélien Hugo Chavez a décrété un deuil national de trois jours, en plus d'ordonner la tenue d'une enquête pour déterminer les causes et les circonstances de la fuite de gaz.

PLUS: