NOUVELLES

La récession se creuse en Espagne

28/08/2012 08:30 EDT | Actualisé 28/10/2012 05:12 EDT

Le recul des dépenses des ménages espagnols au deuxième trimestre a contribué à la contraction plus marquée de l'économie. Le produit intérieur brut (PIB) a diminué de 0,4 % en Espagne contre 0,3 % au premier trimestre.

Sur une base annuelle, le PIB a baissé de 1,3 %, soit un chiffre plus décevant que les prévisions des analystes, 1 %, et celui de janvier à mars, qui avait été de 0,6 %. Cela confirme que la récession se creuse dans la quatrième économie de la zone euro, qui peut plus compter sur son principal moteur, la construction, depuis l'éclatement de la bulle immobilière, en 2008.

« Avec encore plus de mesures d'austérité dans les tuyaux et un taux de chômage à un niveau astronomique, les risques tendent vers une récession prolongée », prévient l'économiste Martin van Vliet de la Banque ING. Il s'attend d'ailleurs à ce que Madrid formule une demande d'aide d'urgence à l'Union européenne entre la mi-septembre et octobre.

Pour l'instant, l'Espagne est parvenue à emprunter sans problème sur les marchés. Madrid a levé mardi 3,607 milliards d'euros à trois et six mois, profitant de taux d'intérêt en baisse marquée. Comparativement à l'émission précédente semblable, le mois dernier, ses taux sont passés de 2,434 % à 0,946 % sur trois mois et de 3,691 % à 2,026 % sur six mois.

PLUS: