NOUVELLES

Sept membres des Hells Angels sont accusés de trafic de drogue

27/08/2012 07:57 EDT | Actualisé 27/10/2012 05:12 EDT

La Gendarmerie royale du Canada (GRC) a annoncé lundi que sept membres du groupe Outlaw Motorcycle Gang (OMG), le chapitre des Hells Angel's de Kelowna, avaient été arrêtés et accusés de trafic de drogue.

Le vice-président des Hells Angel's de Kelowna, David Giles, fait partie du groupe.

La GRC est également porté des accusations de trafic de drogue contre un huitième membre du groupe OMG, mais ce dernier n'a pas encore été arrêté et fait l'objet d'un mandat d'arrêt.

Le tout survient à la suite de l'opération E-Predicate, une enquête internationale qui a débuté en janvier 2011.

Le surintendant de la GRC, Brian Cantera, explique que les policiers ont alors appris que le groupe OMG préparait l'achat de plus de 500 kg de cocaïne dans des pays du sud en utilisant les profits de la vente de la marijuana cultivé dans le sud-est de la province.

Le groupe a été infiltré par des agents de la GRC et leurs communications, surveillées de près.

Diverses agences policières américaines, la police fédérale du Mexique et les autorités du Panama ont appuyé la GRC dans cette enquête.

La GRC a aussi consulté régulièrement le Service des poursuites pénales du Canada afin de s'assurer que tout serait en place quand la cause serait portée en justice.

Elle a voulu évité de répéter l'expérience de 2008, lorsque David Giles a échappé aux accusations de possession et de trafic de cocaïne portées contre lui parce que les preuves qui pesaient contre lui étaient insuffisantes.

L'enquête E-Predicate s'est soldée par sept arrestations et un mandat d'arrêt. Les quatre descentes qui ont eu lieu samedi à Osoyoos, Coquitlam et Kelowna ciblaient entre autres le quartier général du groupe OMG de Kelowna.

Au cours de ces opérations, les policiers ont saisi près de quatre millions de dollars en billets de banque, ainsi que des armes automatiques et des pistolets.

Selon le directeur du département de criminologie de l'Université Simon Fraser, Robert Gordon, la cocaïne était destinée à la vente dans les chantiers d'exploitation des sables bitumineux en Alberta.

Le criminologue ajoute que l'opération policière de samedi va faire monter les prix de la drogue sur le marché en réduisant sa disponibilité.

PLUS: