Huffpost Canada Quebec

Québec solidaire tient un grand rassemblement pour la souveraineté (PHOTOS)

Publication: Mis à jour:
QUEBEC SOLIDAIRE
Les coporte-parole de la formation politique, Amir Khadir et Françoise David. (PC) | PC

MONTRÉAL - Les troupes de Françoise David et d'Amir Khadir étaient survoltées lors du grand rassemblement pour la souveraineté qui s'est tenu samedi dans le quartier Hochelaga-Maisonneuve, à Montréal. Portés par cette irrésistible vague de sympathie, les cochefs de Québec solidaire n'ont pas hésité à sonner la charge contre Jean Charest et Pauline Marois.

Si QS a le vent dans les voiles depuis la performance de sa présidente à la joute oratoire de dimanche dernier, il en est tout autrement pour le Parti libéral de Jean Charest, qui se retrouve en troisième place dans les intentions de vote selon le plus récent sondage réalisé par la firme Léger Marketing.

À l'issue de son discours, Françoise David ne s'est pas gênée pour affirmer que Jean Charest méritait «absolument» de se retrouver dans cette fâcheuse position.

Son collègue Amir Khadir en a rajouté: «Il va sûrement jouir d'une bonne retraite, je pense que personne en peut s'inquiéter pour M. Charest. Et je pense que les libéraux de longue date qui croient aux valeurs libérales fondamentales d'un parti qui a été fondé il y a à peu près 150 ans, je pense qu'ils ont besoin d'être dans l'opposition pour un certain temps, pour nettoyer l'écurie.»

Les deux porte-parole, qui semblent tenir pour acquis leur élection dans les circonscriptions qu'ils souhaitent représenter au Salon bleu, ont ensuite affirmé que trois autres circonscriptions étaient «prenables» sur l'île de Montréal — Laurier-Dorion, Sainte-Marie-Saint-Jacques ainsi qu'Hochelaga-Maisonneuve.

Car l'«effet David» découlant de la participation de la candidate de Gouin au débat des chefs se fait toujours sentir, assure-t-on du côté de Québec solidaire, et ce, pas seulement dans la métropole.

«C'est un peu gênant de le dire moi-même, mais disons que l'effet du débat des chefs (...) a fait augmenter les chances de Québec solidaire de l'emporter, ou d'avoir des meilleurs résultats dans bien des circonscriptions. J'arrive d'une petite tournée à Québec, à Rimouski, et tout le monde me dit: 'Françoise, il y a de l'enthousiasme'», a exposé Françoise David.

Environ 1000 sympathisants de la formation politique lui ont donné raison en convergeant vers le chapiteau blanc qui avait été érigé derrière le marché Maisonneuve, samedi.

Plusieurs personnalités du domaine culturel ont participé à l'événement, dont les chanteurs Urbain Desbois et Richard Desjardins. «On nous accuse de diviser la gauche? Les péquistes ont juste à voter pour nous!», a lancé l'interprète avant sa prestation, ce qui a évidemment eu l'heur de plaire à la foule.

La comédienne Pascale Bussières et le réalisateur Manuel Foglia avaient auparavant livré un discours sous forme de «slam», texte qu'ils avaient fini d'écrire ensemble aux petites heures du matin.

Mme Bussières, qui n'a pas l'habitude de faire des sorties publiques pour le compte de partis politiques, a ressenti cette fois le besoin de le faire, inspirée par le combat mené par les étudiants, a-t-elle confié à La Presse Canadienne.

«J'hésitais quant à la pertinence d'un nouveau parti, mais finalement, devant tout ce qui se passe, l'inertie généralisée, je trouve en Amir et en Françoise des représentants tellement inspirants (...) que j'ai envie de leur faire confiance», a expliqué l'actrice, qui se dit une ancienne péquiste.

Le comédien Paul Ahmarani dit avoir lui aussi migré du Parti québécois vers Québec solidaire, une formation qui représente à son avis «le renouveau politique».

«C'est un parti qui met de l'avant une façon engagée de faire de la politique. Ici, on parle de valeurs, on parle d'un rêve, et on parle d'une façon d'atteindre quelque chose qui nous mobilise», a-t-il plaidé.

Référendum exécutoire

Pendant son discours, qui a été chaudement applaudi, Françoise David a affirmé que QS s'engageait à tenir un référendum exécutoire, par contraste au référendum consultatif envisagé par le PQ.

«On fait un référendum exécutoire, je répète, exécutoire, et c'est le peuple qui décide. Comme cela doit être le cas en démocratie», a-t-elle lancé, précisant que cela se ferait dans un «premier mandat».

Mme David a rappelé que la souveraineté du Québec est pour Québec solidaire non seulement un projet pour défendre la langue française et la culture québécoise, mais aussi un projet social beaucoup plus global.

À lire aussi sur le HuffPost Québec

Grand rassemblement de Québec solidaire
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction