NOUVELLES

Crise de la légionellose : le bilan s'alourdit

25/08/2012 12:35 EDT | Actualisé 25/10/2012 05:12 EDT

La direction de la santé publique recense 21 nouveaux cas de légionellose. 102 personnes ont désormais contracté la maladie dans la Capitale-Nationale.

La Direction régionale de santé publique de la Capitale-Nationale ne signale toutefois aucun nouveau décès. Jusqu'ici, six personnes sont mortes après avoir été infectées par la bactérie.

Les autorités de la santé publique ont fait le point, samedi midi, sur le dernier bilan depuis l'éclosion de la maladie, au mois de juillet.

Jusqu'ici, 89 tours de refroidissement ont été inspectées et désinfectées dans la zone considérée à risque en Basse-Ville de Québec.

« Ces tours-là qui étaient problématiques vont être revisitées lundi et mardi pour un autre traitement-choc, pour qu'il y ait une continuité de désinfection adéquate. Et d'autres tours, dans un périmètre plus élargi, seront visitées lundi aussi », a précisé le Dr François Desbiens, directeur régional de la santé publique de Québec.

Vendredi seulement, 16 nouveaux cas de légionellose ont été confirmés. Le maire Régis Labeaume a déploré l'inaction des autorités provinciales. Québec a réagi en annonçant un resserrement des règles pour prévenir de telles situations, dont la création d'un registre des tours de refroidissement.

Par ailleurs, les partis politiques se sont relancé la balle quant au rapport de 1997 qui formulait une série de recommandations au gouvernement québécois, à la suite d'une éclosion de légionellose un an auparavant.

Samedi, les libéraux ont jeté le blâme sur les péquistes, arguant que le rapport sur les mesures préventives à adopter pour éviter une telle crise avait été publié sous leur gouverne.

PLUS: