POLITIQUE

Stephen Harper assiste à un exercice militaire au bord de la baie d'Hudson (PHOTOS)

24/08/2012 09:08 EDT | Actualisé 24/10/2012 05:12 EDT
AP
In this Aug. 25, 2010 photo, the Canadian Coast guard's medium icebreaker Henry Larsen is seen in Allen Bay during Operation Nanook, in Nunavut, Canada. Liberal Senator Colin Kenny says the Conservative's Arctic ship plan should be sunk and replaced real icebreakers. (AP Photo/The Canadian Press,Sean Kilpatrick)

Le premier ministre Stephen Harper assistera vendredi dans le Nord du Manitoba à la principale opération canadienne annuelle de souveraineté dans le Nord.

M. Harper et le ministre de la Défense, Peter MacKay, seront à Churchill au bord de la baie d'Hudson afin de prendre connaissance de l'opération Nanook 2012.

Cet exercice représente une occasion pour les membres des Forces armées canadiennes d'approfondir leurs compétences et leurs capacités dans le Nord afin de pouvoir réagir à des situations de sécurité.

Les forces spéciales interarmées simuleront l'abordage d'un vaisseau suspect factice, à l'aide de vedettes et d'hélicoptères, tandis que M. Harper observe la scène.

Après avoir assisté aux manoeuvres de l'opération Nanook 2012 à Churchill, le premier ministre prononcera ensuite une allocution.

M. Harper a insisté par le passé sur le besoin d'équiper plus adéquatement les Forces canadiennes en Arctique. En accédant au pouvoir en 2006, il a notamment initié le Projet de navires de patrouille extracôtiers de l'Arctique et la construction de deux installations en Arctique, une pour la marine et l'autre pour l'armée.

Le Centre de formation des Forces canadiennes dans l'Arctique est actuellement construit à Resolute Bay, au Nunavut. Son ouverture est prévue pour la fin août 2013.

Quant aux navires, dont le nombre prévu oscille en six et huit, ils ne sont pas attendus avant 2018 au plus tôt.

INOLTRE SU HUFFPOST

Stephen Harper visite le Nord