NOUVELLES

Le bilan de la saison touristique est positif au Nouveau-Brunswick

24/08/2012 11:17 EDT | Actualisé 24/10/2012 05:12 EDT

Le Nouveau-Brunswick a connu une bonne saison touristique jusqu'à présent en général.

Le restaurateur Denis Landry, à Shediac, affirme qu'il a connu la meilleure saison des 13 dernières années.

Le Village historique acadien, à Caraquet, signale une hausse de 9 % du nombre de visiteurs. Le parc de la plage Parlee, à Shediac, mentionne une augmentation qu'il situe entre 10 % et 20 %.

Le directeur du Jardin botanique du Nouveau-Brunswick, Jean Aucoin, mentionne une hausse de fréquentation de plus de 30 % pendant les trois premiers mois de la saison.

Toutefois, des propriétaires et directeurs d'attractions touristiques notent une augmentation du tourisme régional, mais une diminution du nombre de visiteurs en provenance de l'extérieur, particulièrement du Québec.

Marie-Paule Martin, propriétaire du camping Beauséjour, à Shediac, a accueilli plus de gens, mais elle a entendu parler de baisses d'affluence par endroits.

« D'après le son de cloche que j'ai eu de bien du monde, le nord a souffert énormément au niveau touristique, même une grande partie du sud-est, Bouctouche, Richibouctou. Mais ici à Shediac, je pense qu'on a été chanceux », affirme Mme Martin.

Steve Landry, du Pays de la Sagouine, estime avoir accueilli moins de touristiques cette année. Il évalue cette baisse à 15 %. Il se demande si les Québécois ont préféré visiter les États-Unis, entre autres à cause de la hausse du coût de l'essence et de l'augmentation de la valeur des produits que les Canadiens peuvent ramener sans payer de taxe à la frontière.

Ainsi, les Canadiens qui effectuent des achats durant un séjour de 24 heures aux États-Unis peuvent maintenant ramener des marchandises d'une valeur totale de 200 $ sans payer de taxes. La limite précédente était de 50 $. La limite dans le cas des voyages de 48 heures a quant à elle doublé pour atteindre 800 $

PLUS: