NOUVELLES

Un million de tweets liés à la campagne jusqu'ici

23/08/2012 09:21 EDT | Actualisé 23/10/2012 05:12 EDT

Un texte de Florent  Daudens

Un million. C'est le nombre de tweets liés à la campagne provinciale mesuré par Olivier H. Beauchesne et Éric Nguyen, deux passionnés de réseaux sociaux et de politique qui ont lancé IndiceQuebec.com. Depuis le 1er août (et même avant), ils cueillent patiemment tous les messages liés aux élections qui contiennent les mots-clés programmés.

Olivier H. Beauchesne s'était déjà attelé à une analyse rétrospective des tweets pendant le conflit étudiant. Pour les élections, il a enclenché ses serveurs informatiques dès le début. « Twitter est plus une chambre d'écho. Je voulais voir ce qui se passait sur le terrain virtuel », explique-t-il.

Le résultat est en ligne depuis mercredi et se met à jour en temps réel. Ils ont poussé l'analyse jusqu'à établir un algorithme qui permet de saisir le sens des messages, positifs ou négatifs. « On entraîne le robot, avec un modèle probabiliste, explique M. Beauchesne. On est parti d'une grande base de données, on a pris entre 3000 et 4000 tweets pour entraîner le robot. » Une limite : celui-ci ne comprend pas le sarcasme.

Le débat des chefs provoque un pic


Cliquez sur l'image pour voir le graphique en plein écran

Leur travail permet toutefois de dégager d'importantes tendances au 23e jour de la campagne. Le premier est que le débat des chefs le 19 août dernier a provoqué un pic majeur sur Twitter autour du mot-clé #qc2012, utilisé pour échanger sur la campagne : 53 275 tweets. Le mot-clé #debatqc a d'ailleurs été le plus tweeté à travers le monde pendant les échanges.


Cliquez sur l'image pour voir le graphique en plein écran

Au niveau des liens les plus retweetés, celui de Jean-Martin Aussant, le chef d'Option nationale, après le débat entre Jean Charest et Pauline Marois, figure en première place. Puis ensuite, un tweet de Gabriel Nadeau-Dubois, ancien porte-parole de la CLASSE, lors du débat à quatre. Amir Khadir complète le trio de tête avec un commentaire lors du débat du 19.

Fait intéressant, 7 des 10 tweets les plus retweetés ne viennent pas de politiciens.

Des sentiments polarisés

Cliquez sur l'image pour voir le graphique en plein écran

Au niveau du sentiment de la twittosphère, l'outil d'analyse n'est pas infaillible. Cela dit, on peut observer que le Parti libéral et la Coalition avenir Québec recueillent les plus faibles proportions de messages positifs. Le chef de la CAQ, François Legault, polarise les messages négatifs. À l'inverse, Pauline Marois s'attire les faveurs des twitteurs.

Cliquez sur l'image pour voir le graphique en plein écran

Option nationale et son chef, Jean-Martin Aussant, misent sur les réseaux sociaux pour faire campagne. Leur approche semble générer des réactions positives, quoique moins nombreuses que pour les trois principaux partis.

Pour me joindre :

ou florent.daudens@radio-canada.ca

PLUS: