NOUVELLES

Les ménages canadiens sont plus endettés que jamais

23/08/2012 01:11 EDT | Actualisé 22/10/2012 05:12 EDT

Le niveau d'endettement des Canadiens a atteint un nouveau record. Selon une étude publiée jeudi par TransUnion, la dette hors hypothèque de chaque ménage s'élevait à 26 221 $ au deuxième trimestre 2012, en hausse de 192 $ par rapport au trimestre précédent, soit une progression de 2,41 % sur un an.

La firme de crédit annonce qu'il s'agit du montant le plus élevé depuis qu'elle a commencé à se pencher sur la question, en 2004.

Dans le détail, TransUnion constate que la croissance des prêts automobile (+ 3,67 % sur le trimestre, + 13,25 % depuis un an) a été compensée par le moindre appétit des Canadiens pour leur marge de crédit. La dette moyenne accumulée sur les cartes de crédit est quant à elle repartie à la hausse au dernier trimestre, alors qu'elle est en recul sur une année.

Point positif, les défaillances des emprunteurs sont « demeurées modestes », indique la firme de crédit.

« La situation est unique, et un peu déconcertante », observe Thomas Higgins, vice-président de TransUnion responsable des services analyse et décision. « Alors que la dette moyenne des ménages atteint son plus haut niveau depuis que nous suivons cette variable, les Canadiens semblent être en mesure de gérer leur endettement », indique-t-il, en soulignant que « les taux de défaillance ont chuté » dans toutes les catégories de crédit.

Bémol

Thomas Higgins croit que cette tendance va perdurer, les consommateurs profitant des taux d'intérêt actuellement bas. « Cependant, observe-t-il, s'il y a des changements économiques soudains, comme une hausse significative du chômage ou des taux d'intérêt, il est alors tout à fait concevable que les défauts de paiement augmenteront », les Canadiens ne disposant généralement pas d'une marge de manoeuvre financière suffisante pour faire face à ce type d'aléas.

Cette étude de TransUnion vient compléter l'analyse publiée en juillet par Equifax Canada. Celle-ci concluait que le taux d'endettement des ménages canadiens avait augmenté au deuxième trimestre, mais moins vite qu'une année plus tôt.

PLUS: