VIDEO

Un an après la mort de Jack Layton, les néo-démocrates se souviennent

22/08/2012 11:44 EDT | Actualisé 22/10/2012 05:12 EDT

Des députés néo-démocrates de la région d'Ottawa-Gatineau se rappellent, mercredi, de leur chef Jack Layton, qui s'est éteint il y a un an jour pour jour.

La députée de Hull-Aylmer, Nicole Turmel, à qui Jack Layton avait confié la direction temporaire du parti un mois avant sa mort, se souvient de la tristesse de la nouvelle.

Selon le député néo-démocrate d'Ottawa-Centre, Paul Dewar, Jack Layton a laissé un legs important à son parti, qu'il a d'ailleurs mené à l'opposition officielle à la Chambre des communes. Il estime qu'il a laissé un message d'espoir à tous les Canadiens.

Nicole Turmel a aussi tenu à souligner l'héritage laissé par le défunt chef du Nouveau Parti démocratique, qui a attiré davantage de jeunes et de femmes vers la politique, selon elle.

M. Layton a succombé à un cancer le 22 août 2011, à l'âge de 61 ans. Avant sa mort, il avait mené le Nouveau Parti démocratique au statut d'opposition officielle à Ottawa, grâce à une récolte record de 103 sièges lors des élections de 2011.

Des citoyens se sont rassemblés mercredi avant-midi sur la colline du Parlement à Ottawa pour commémorer la mort de Jack Layton. Des rassemblements ont aussi eu lieu dans plusieurs autres grandes villes, dont Toronto, Sherbrooke, Vancouver et Montréal.

PLUS:video